Sorties

Edito Novembre 2018

La fin d'année sonne à grands pas, dans moins de deux mois les fêtes sont là ! Un coup de froid s'abat sur le pays: un plaid, un thé, son chat et un bon livre ou une série télé. Continuons le sport, avec le bon équipement (Guillaume Néry / Teddy Riner / Rich Roll... vous trouverez bien un coach !).

vendredi 11 avril 2014

"Hors de prix" de Pierre Salvadori

Casting: Audrey Tautou, Gad Elmaleh, Marie-Christine Adam, Vernon Dobtcheff

Jean, serveur timide d’un grand hôtel, passe pour un milliardaire aux yeux d’Irène, une aventurière intéressée. Quand elle découvre qui il est réellement, elle le fuit aussitôt. Mais Jean, amoureux, se lance à sa poursuite et la retrouve sur la Côte d’Azur. Rapidement ruiné, il finit par adopter le mode de vie de celle qu’il aime et s’installe comme homme de compagnie dans un magnifique palace. Ce nouveau statut le rapproche d’Irène qui accepte enfin sa présence. Elle lui donne alors des conseils et sans s’en rendre compte, s’attache de plus en plus à lui…


Jean va vite apprendre la vénalité, Irène va le coacher: un échange de bons procédés. Dans une autre approche on peut dire que Jean veut faire absolument tout pour conquérir Irène, quant à Irène elle finie par être touchée par Jean et va l’aidre à se hisser à son idéal de vie. Au final, quand Madeleine s’entiche de Jean, l’élève va dépasser le maître et va obtenir encore plus qu’Irène et en moins de temps. C’est pour que Jean et Irène se retrouvent à la fin. Parce qu’au fond l’idée est de savoir se faire désirer: c’est ce que l’un et l’autre vont comprendre. Le désir par les cadeaux chers, le désir par la simplicité.


Jean se fait arnaquer par Irène: elle lui a piqué ses cartes de crédits et a dépensé dans un nombre dingue de magasins de marques, ce qui vaut à Jean un appel de la banque se demandant s’il n’y a pas eu vol de carte de crédit… Au final, Jean aura sa revanche en arnaquant Madeleine, mais de manière plus directe: Madeleine lui offrira la montre en diamants et le Vespa, Jean n’achètera pas dans le dos de Madeleine. Jean et Irène auront arnaqué leurs entourages, mais auront trouvé leur équilibre.


Une comédie légère sur « tel est prit qui croyait prendre ». Les relations d’arnaqueurs vont se tisser jusqu’à être une relation de couple, c’est un peu une approche de la comédie romantique « Comment se faire larguer en 10 leçons » (Matthew McConaughey et Kate Hudson). D’excellentes répliques: se forcer à manger du caviar car quand on aime ça qu’est ce que ça doit être bon, faire ton regard plein de désir…


Irène fait sofistiquée sans tomber dans l’extrême. Jean garde ses réflexes de porteur de valises bien qu’il ne travaille plus en hôtel, il va petit à petit perdre ce réflexe pour devenir arnaqueur, il fait l’employé simple mais perfectionniste. Ces deux-là finissent par se trouver: on ne peut pas aller contre l’attraction.


Ma note: 5/5 "je t'aime moi non plus", "tel est pris qui croyait prendre": ce film est une très bonne comédie qui plonge le spectateur dans le jeu de la séduction par intérêt. Au final, les deux vont se trouver.


A voir si: vous voulez voir une histoire d'amour qui démarre et se déroule dans un hôtel

A zapper si: vous ne voulez pas voir l'amour comme une formation

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire