Sorties

Edito Février 2019

Janvier est passé, les voeux sont finis mais je vous souhaite tout de même de continuer sur la lancée lectures et films pour 2019 ! La pile à lire et la pile à voir a diminué depuis Noël? Ou pas?

lundi 14 avril 2014

"Les cinq légendes"

Et si la légende du Père Noël, du Lapin de Pâques, de la Fée des Dents et du Marchand de Sable ne nous avait pas dévoilé tous ses secrets ? Et si ceux qui nous offrent généreusement des cadeaux, des œufs, de l’argent ou des rêves avaient gardé en eux une part de mystère ? Les Gardiens de l’enfance, chargés de veiller sur l’innocence et l’imaginaire de nos chères têtes blondes, vont devoir déployer leurs forces comme jamais encore ! Car dès lors que Pitch, un redoutable esprit maléfique menace d’éliminer les Gardiens en volant aux enfants leurs rêves et leurs espoirs pour répandre la peur, nos quatre héros demandent à Jack Frost de les rejoindre et les aider dans leur mission. Adolescent rebelle et solitaire, Jack Frost peut, grâce à sa canne magique, et pour son plus grand plaisir, créer de la glace, du vent et de la neige mais il ne connaît rien de son passé et n’a aucun réel but dans la vie…  Invisible aux yeux des enfants, Jack Frost n’a pas conscience de l’étendue de son pouvoir mais en s’engageant aux côtés des quatre légendes dans un combat sans merci contre le mal, il va enfin se révéler à lui-même et aux enfants du monde entier.


Le film débute par Jack Frost, dans un lac, au bord de la mort… Tout à coup, petit à petit, il s’élève et découvre ses pouvoirs: givrer et faire neiger. Puis le voilà face au Père Noël à l’accent russe et tatoué, le lapin de pâques, la fées des dents et le marchant de sable. La menace : Ptich la peur. La fée des dents est le premier à tomber, puis le lapin et enfin sable. Jack Frost, suite à une confrontation avec Pitch, va perdre toute crédibilité face aux légendes. Finalement, en trouvant le dernier enfant croyant aux légendes, va regonfler Jack Frost et il va non seulement apprendre son passé, mais aussi regagner sa place de le groupe de légendes. Pitch va passer aux oubliettes.


Jack Frost réalise une quête d’identité et apprend à prendre sa place dans un groupe. C’est aussi la confiance dans un groupe, qui tourne facilement le dos à Jack Frost (sans entendre sa version des faits) mais qui reprend Nick sous leur protection rapidement car il a apporté la preuve de qui il protège.


Le design des légendes est exceptionnel, les lutins et grizzlis du Père Noêl génialissimes. « Les cinq légendes » aborde de manière subtile ces personnages qui ont bercé notre enfance: les oeufs de Pâques, la petite souris (ici la fée) des dents, le marchant de sablen, le père Noël et les cauchemars. Chaque personnage colle tout à fait à l’idée que l’on peut se faire de ces légendes.
Débuter le film par Jack Frost sortant du lac gelé, découvrant ses nouvelles capacités est une bonne introduction avant de rejoindre le groupe: il est l’élément convoité, il est celui qui doit être présenté en premier, en effet les autres personnages sont connus même si nous nous les représentions chacun à notre imaginaire. Au fil de l’action, Jack Frost est parfois hésitant face à Pitch, découvre son passé et va puiser dans son passé fraichement découvert comment vaincre Pitch.


Ce film d’animation est très bien ficelé. Les légendes tombent peu à peu, Pitch se fait plus pressant, le dénouement se joue vraiment sur la sélet. Le spectateur est plongé dans un monde enfantin: tous les éléments sont là pour nous (re)plonger en enfance tellement le design est réussi. La musique est très belle.


Ma note: 4.75/5 un très beau film d'animation, une histoire bien ficelée, une musique adéquat. Réunir les légendes de notre enfance est une excellente idée. Chacun trouve sa place et a ses doutes.


A voir si: quelque part vous voulez encore croire au papa Noël ou au lapin de Pâques

A zapper si: pour vous un lapin c'est bon cuisiné en sauce et que le chocolat c'est pas bon pour les cuisses

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire