Sorties

Edito Novembre 2018

La fin d'année sonne à grands pas, dans moins de deux mois les fêtes sont là ! Un coup de froid s'abat sur le pays: un plaid, un thé, son chat et un bon livre ou une série télé. Continuons le sport, avec le bon équipement (Guillaume Néry / Teddy Riner / Rich Roll... vous trouverez bien un coach !).

dimanche 13 avril 2014

"Stars 80" de Thomas Langmann et Frédéric Forestier

Casting: Richard Anconina, Patrick Timsit, Bruno Lochet, Debut de soirée, Desireless, Cookie Dingler, Emile & Images, François Feldman, Jean-Luc Lahaye, Lio, Jeanne Mas, Gilbert Montagné, Sabrina, Valérie Zeitoun, Jean-Pierre Mader, Jean Schultheis, Peter et Sloane

Vincent et Antoine, deux fans des années 1980, dirigent une petite société de spectacle qui fait tourner des sosies dans toute la France. Entre déboires sentimentaux et caprices de leurs pseudo-vedettes, l’affaire finit par péricliter. A la veille du dépôt de bilan, ils retrouvent un carton de vieux 45 tours : Jeanne Mas, Jean-Luc Lahaye, Lio, Desireless, Peter et Sloane, François Feldman, Début de soirée, Images, Cookie Dingler, Sabrina, Gilbert Montagné… tous les tubes des années 1980 ! Immédiatement, l’étincelle jaillit : pourquoi ne pas faire remonter sur scène les vraies stars des années 80 ? Les deux producteurs partent alors en quête de ces vedettes oubliées, et montent une tournée de concerts qui débutera dans la galère avant de cartonner en province et de triompher… au Stade de France !


Le film démarre par Anconina et Timist arrivant dans une prison… Quelques secondes après leur entrée dans une cellule les voilà en chanteurs de Kiss: ils remplacent... Leur duo d’imitation est un fiasco total: lancé de fruits et légumes de la part des prisonniers. Le lendemain matin le binôme est à la banque. Idée de Anconina: un retour dans la musique des années 1980. Le banquier les prend pour des marioles. André Manoukian refuse de participer au projet. Finallement, le projet va semonter… De petites salles quasi vides nous passons aux Zénith puis au Stade de France. Au passage, de sublissimes répliques, des scènes rigolotes (Jean-Luc Lahaye qui se vautre en moto à l’arrêt…) et des tensions entre Anconina et Timsit. 


Le spectateur assiste à la percée du projet jusqu’à son apogée avec une portée humaine: tensions, caprices, ambiance marrade… La musique nous fait replonger dans les années 1980 avec les célébrités dans leurs propres rôles et non des sosies. 


Le film jongle très bien entre les scènes de scène et le public sans donner mal au crâne de mouvements de caméra brutaux et inscessants. De la sorte, il y a un hommage aux fans et l'on voit les scènes types : évanouissements, lancés de sous-vêtements...


Le générique se cloture par des séquences chantées avec les paroles à l’écran. Tout au long du film, des personnes du public se sont mises à fredonner les airs. C’est le type de film qui donne la patate, en tout cas le sourire, et qui rebooste le moral.


Ma note: 4.5/5 le concept est très bon mais attention à ne pas tomber dans les clichés par la suite, comme par exemple comédie sur la période boys bands des années 1990, les people de la télé réalité etc. Le projet fait son chemin pas à pas, avec de petites salles pour voir de plus en plus grands. Et les financements à la base n'étaient pas gagnés.


A voir: si vous voulez revivre les titres des 80's

A zapper si: en fait ça vous gonfle rien que d'y penser, le coup de la nostalgie ça va bien un moment (alors en faire un film...)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire