Sorties

Edito Octobre 2018

Déjà Octobre... Nous avons été au Danemark, une semaine, en Septembre, coupure hors vacances scolaires. En octobre, nous restons à la maison, donc: séries télé, lecture et cinéma, le rythme habituel. La fête des morts est là, à la fin du mois, de quoi nous faire peur avec Paranormal Activity par exemple?

lundi 14 avril 2014

"Twilight - Révélation 1ère partie" de Bill Condon

Casting: Kristen Stewart, Robert Pattinson, Taylor Lautner, Peter Facinelli, Elizabeth Reazer, Kellan Lutz, Nikki Reed, Jackson Rathbone, Ashleu Green, Billy Burke, Michael Sheene, Dakota Fanning

Bella a fait son choix : elle s’apprête à épouser Edward. Mais le jeune homme honorera-t-il sa part du marché ? Acceptera-t-il de la transformer en vampire et de la voir renoncer à sa vie humaine ? Tout va être chamboulé lorsqu’à l’issue du voyage de noces, Bella va tomber enceinte… 


Le dernier livre de Stephenie Meyer est donc coupé en deux parties. Cela en vaut-il la peine?

Le mariage est source de cauchemar pour Bella, les tensions vont vite s’envoler la cérémonie terminée. La cérémonie est sujette à des ragots: Bella épouse Edward parce qu’elle est enceinte, en effet on ne se marie pas aussi jeune à moins que… Bella sera belle et bien enceinte, mais elle ne se marie pas parce qu’elle est enceinte mais parce que, certe elle aime Edward, mais elle veut être vampire: le mariage avant la transformation. La tradition: on se marie avant d’engager des éléments irréversibles.


Kristen Stewart est très convaincante en pucelle éfarouchée hésitant à aller se baigner nue, au clair de lune, avec son mari; quand elle découvre la lingerie féminine et la nuisette: il est clair qu’à 18ans nous n’assumons pas forcément notre pouvoir sexuel et séduction, ce qui colle tout à fait au profil mormon de Stephenie Meyer.
La grossesse de Bella est franchement flippante entre la perte de poids et l’allure fantomatique: Bella a les os sur la peau. Le spectateur ressent que le bébé n’est pas normal: le foetus affaiblit Bella. L’accouchement en montre le minimum mais suffisamment pour réaliser que c’est gore. Bella a le temps d’appercevoir Renesmée avant de perdre connaissance: Edward la transforme. Le dernier plan du film: le rouge flamboyant des yeux de vampire Bella?
Alice ne pourra pas voir l'avenir de Bella: cela dépend du bébé. Carlisle n'arrive pas à réaliser une echographie car la membrane est trop épaisse.



Cette grossesse est au centre des tous les débats: Edward veut se débarrasser de « ça », quant à Rosalie elle vit la grossesse qu’elle aurait voulu vivre quand elle était mortelle. Quant à Bella, elle poursuit sa grossesse à gorgées de sang. Edward voit qu’il peut perdre Bella, la grossesse va certainement précipier la transformation de Bella en vampire: la panique d’Edward quant à la grossesse anormale le laisse présager une fin tragique pour Bella. En d’autres termes, un opus (comme le roman d’ailleurs) en faveur de la vie, soit dit en passant le dernier acte mortel de Bella: en tant que vampire, elle ne mangera ni nourriture humaine ni donnera la vie.


Cette première partie se concentre sur le mariage et la grossesse de Bella et de manière très réaliste et très bien rythmé. C’est un très bon choix au vue de la consistance de la suite: ç’aurait été du gachis que de mettre ce dernier opus en un seul film, à moins de faire un bloc de trois heures comme pour Titanic. Les scènes d’intimité restent très prude. La grossesse de Bella montre que le sexe c’est mal car en tombant enceinte la femme se couvre de potentiels risques.


Ma note: 5/5 tout est en adéquation et graduellement logique. La robe de Bella est splendide. Le débat autours de la grossesse de Bella est respecté (Stephenie Meyer est mormone ndlr). Les effets rendent parfaitement les différents stades de Bella, les tensions sont palpables

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire