Sorties

Edito Novembre 2018

La fin d'année sonne à grands pas, dans moins de deux mois les fêtes sont là ! Un coup de froid s'abat sur le pays: un plaid, un thé, son chat et un bon livre ou une série télé. Continuons le sport, avec le bon équipement (Guillaume Néry / Teddy Riner / Rich Roll... vous trouverez bien un coach !).

dimanche 13 avril 2014

"Vengence en Prada, le retour du diable" de Lauren Weisberger

Cela fait dix ans qu’Andrea Sachs a démissionné du magazine Runway, dix ans qu’elle a plaqué Miranda Priestly et ce job d’assistante pour lequel "des milliers de filles se damneraient". La papesse de la mode et ses exigences infernales ont eu raison de sa détermination. Depuis, Andy et Emily, son ex-collègue et ancienne ennemie jurée, sont devenues inséparables et ont joint leurs forces pour fonder un magazine de mariage haut de gamme, The Plunge, devenu la référence incontournable pour un public jeune et trendy. Eh oui, la roue tourne ! Andy a tout juste 30 ans, elle a du succès et elle est sur le point de se marier. Ses années de calvaire lui paraissent loin désormais, bien qu’elle fasse toujours attention de se tenir à distance de Miranda. Seulement, cette dernière sait reconnaître une opportunité quand elle en voit une et The Plunge lui fait envie. Autant dire qu’elle ne va pas manquer de se rappeler à leur bon souvenir...


Emily et Andréa mènent tambour battant leur magazine spécialisé dans le mariage, parfois en utilisant le nom de Miranda Priestly pour ouvrir quelques portes: les oreilles de cette dernière ont dû siffler puisque devenue éditrice en chef chez Elias-Clark elle va tout faire pour acquérir The Plunge et avec des conditions drastiques. Emily veut sauter sur l’occasion (Miranda a changé, elle est plus humaine, la somme d’argent avancée est géniale…) tandis qu’Andréa refuse catégoriquement (Miranda brosse dans le sens du poil mais à la moindre occasion se montre exactement comme elle a toujour été, elles s’étaient mise d’accrod pour attendre au moins 5ans avant de vendre…). En parallèle Andréa se marie, il y a les tensions avec la belle-mère, la naissance d’une Clémentine, le divorce, l’apparition d’un ex…
Lauren Weisberger livre ici une tentative de reconversion entre deux personnes ayant eu une expérience dans la même entreprise, à la base elles se sont mises d’accord sur une ligne de conduite mais les intérêts vont vite se révéler, avec une volonté de croire en une seconde chance quant au comportement de Miranda. Il est également souligné l’équilibre dans la vie de famille mais aussi entre la vie de famille et le travail. Lauren Weisberger n’a pas oublié de mettre les personnages centraux en relation avec des personnages de second plan.

Ma note: 4.5/5 même si l’aspect Diable en Prada est moins présent (logique puisqu’il s’agit d’une suite) le lecteur sent la présence de Miranda Priestly, Lauren Weisberger montre un après Runway en plusieurs teintes mais l’aspect mode est un peu faible malgré la volonté d’orientation (magazines en liens avec la mode).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire