Sorties

Edito Mai 2019

Voici Mai fait ce qu’il te plait ! La météo de ce début du mois de Mai n'est pas si beau que cela, idéal pour rester au chaud à lire et regarder des films. Nous le phénomène annuel du festival de Cannes du 14 au 25: quel sera le cru de cette année ? Le 8 nous aurons un troisième Hellboy, dont les deux premières aventures remontent à 2004 et 2008. Pikachu devient détective au cinéma.

lundi 27 juin 2016

"Le monde de Dory"

Dory, le poisson chirurgien bleu amnésique, retrouve ses amis Nemo et Marin. Tous trois se lancent à la recherche du passé de Dory. Pourra-t-elle retrouver ses souvenirs ? Qui sont ses parents ? Et où a-t-elle bien pu apprendre à parler la langue des baleines ? 


Dory, l'acolyte amnésique de Nemo, est au centre des attentions ! Séparée de ses parents alors qu'elle était petite, Dory a une révélation lors d'une sortie avec des petits: où sont ses parents, manque-t-elle à ses parents? Nemo et son papa vont alors accompagner Dory dans sa quête d'identité, comme Dory l'a fait lorsque Nemo a disparu.


Lors de sa quête, des bribes de souvenirs vont revenir à Dory. Éléments de mémoire qui vont rapidement disparaître, comme à l'habitude de Dory. Et les rencontres qu'elle fera, vont permettre de continuer le puzzle. Le poulpe sera d'ailleurs le meilleur allié. Dory retrouvera une baleine, qui a été sa meilleure amie des années plus tôt.


Des personnages hauts en couleurs: des loutres, une baleine Béluga, des phoques, un oiseau complètement déplumé... Dory et ses acolytes vont faire face à un institut océanographique, où l'on découvre les deux possibilités de vie d'un animal (soit en bassin soit évacué), les familles qui déambulent, les animateurs qui délivrent des informations en fonction de chaque bassin. La finale est de haute voltige: le poulpe et Dory vont détourner le camion du centre océanographique et libérer les animaux en transit.


Ma note: 4.75/5 on arrive à se détacher parfaitement des aventures de Nemo, challenge réussi ! Une sorte de revanche : après avoir aidé le poisson clown à retrouver son fils, il lui retourne ascenseur. Encouragés par des animaux à qui il manque un grain (et pas qu'un seul d'ailleurs), les répliques ne manquent pas de piquant, surtout les actes manqués de Dory, qui débarque toujours en plein milieu d'une conversation.


A voir: si avec "Le monde de Nemo" vous avez déjà accroché à Dory, si vous avez envie d'aimer un poisson amnésique

A zapper: si vous considérez qu'il s'agit d'une copie du Monde de Nemo

King's Game Extreme (saison 2) 5, de Nobuaki Kanazawa

"Les joueurs doivent se rendre aux ruines de Kamegakubi. Toutes les huit heures, l'élève le plus éloigné de l'arrivée recevra un gage. L'utilisation d'un véhicule est interdite." Tel est le défi mortel lancé par le Roi à la classe de 1ère 1... Alors que les kilomètres défilent, les camarades de Nobuaki, lancés dans une course contre la montre désespérée, succombent les uns après les autres. Et lorsque les derniers survivants parviennent enfin au bout de cette épreuve interminable, c'est un ordre encore plus terrible que tout ce qu'ils ont connu jusqu'à présent qui les attend !


Les téléphones portables se déchargent, ils doivent trouver une habitation pour mettre les appareils sur secteur: ils doivent continuer à se tenir au courant des textos du Roi (savoir qui a été éliminé) mais aussi pour connaître l'heure. Les quelques survivants atteignent finalement les ruines en question. Et l), le dernier défis tombe: d'un niveau jamais atteint jusque là ! Et une révélation à la clef: l'appel d'un scientifique qui révèle une partie de son étude sur le King's Game, une origine d'il y a 33 ans.

Un cinquième opus qui veut laisser de l'espoir avec plus de survivants, sauf que le Roi ne l'entend pas de la même façon. La question qui se pose est la suivante: y -a-t-il une limite pour ce jeu? Comme va le révéler le scientifique à la fin, la base évolue constamment en fonction du contexte. Il ne peut y avoir d'antidote, à moins d'éliminer tout individu de la planète. Cette extrémité sera-t-elle nécessaire?

samedi 25 juin 2016

PAL et PAV 2016

Vous partez en vacances en Juillet ou en Août: que lire à la plage, au bord de la piscine? Que regarder le soir ? Ou simplement que sélectionner si vous restez chez vous? Grâce à cette rubrique Pile A Lire, Pile à Voir, et même Pile A Visiter: voici l'édition 2016, de moi à vous !

PAL 2016 (Pile A Lire)

La jeunesse est servie avec "Le grand méchant renard" de Benjamin Renner. Un renard et un loup s'associent pour voler des œufs. Mais le renard va s'attacher aux poussins, et inversement... Il va alors falloir les protéger. En allant vivre parmi les poules.

http://culturons-nous.blogspot.fr/2016/09/le-grand-mechant-renard-de-benjamin.html



En découverte littéraire et coup de cœur, j'ai nommé "Les apparences" de Gillian Flynn. Un couple en apparence modèle qui doit déménager. Madame va disparaître, le salon est sans dessus dessous. Monsieur se retrouve principal suspect. Mais l'enquête va révéler que les apparences sont trompeuses...

 http://culturons-nous.blogspot.fr/2016/06/les-apparences-de-gillian-flynn.html


Également en découverte littéraire et coup de cœur, "Le saut du diable" de Karen Harper. Le corps de Keith est retrouvé dans le torrent de Portfalls. Les policiers concluent à un suicide, sa femme Claire pense à un complot. Les menaces se font de plus en plus pressantes sur Claire, et de façon sournoise, pour l’inciter à arrêter sa recherche de la vérité, ce qui la confortera dans son choix bien au contraire.

http://culturons-nous.blogspot.fr/2016/05/le-saut-du-diable-de-karen-harper.html


Retrouvons une enquête peinturluresque avec "Les nymphéas noirs" de Michel Bussi. A Giverny, le village de l’impressionnisme et de Monet, un corps va être retrouvé dans la rivière. Sauf que le village, d'apparence calme, n'a pas que le meurtrier à découvrir: des secrets bien cachés, depuis des années, risquent d'être révélés au grand jour.

http://culturons-nous.blogspot.fr/2016/03/nympheas-noirs-de-michel-bussi.html


Le phénomène littéraire du moment, qui sera dans les salles obscures d'ici la fin e l'année avec Emily Blunt dans le rôle titre: "La fille du train" de Paula Hawkins. Rachel prend toujours les mêmes trains de banlieue: 8h04 et 17h56. Elle s'assoit à la même place, le train s'arrête aux mêmes endroits, y compris devant cette maison: Rachel a même imaginé les prénoms du couple et leur histoire. Jusqu'au jour où la femme va être avec un homme autre que son mari, et disparaitra...

http://culturons-nous.blogspot.fr/2016/03/la-fille-du-train-de-paula-hawkins.html


Avec "Le Fils" de Jo Nesbo, plongez dans les méandres noires de la vengeance: prisonnier modèle, Sonny vit comme il peut avec le suicide de son père. S'est-il vraiment suicidé? C'est ce qui va apparaître à Sonny, et lui donner ce goût de vengeance. Mais la vengeance est-elle vraiment la solution? Evoluez entre prison et ruelles obscures.

http://culturons-nous.blogspot.fr/2016/02/le-fils-de-jo-nesbo.html


Enfin, encore une découverte littéraire qui s'est transformée en coup de coeur: "La carte et le territoire" de Michel Houellebecq. Jed, un artiste, va expérimenter un problème de séchage de toile à cause d'un chauffe-eau en fin de vie, débattre de choses et d'autres avec son père mais aussi d'autres artistes... Un passage dans l'existence très bien écrit.

http://culturons-nous.blogspot.fr/2016/07/la-carte-et-le-territoire-de-michel.html


Enfin, découverte et coup de cœur littéraire: "Illusions fatales" de Rachel Abbott.  Hugo, un bienfaiteur envers les femmes victimes de sévices, est retrouvé mort, nu, menotté. L'enquête va plonger dans une personnalité particulière d'Hugo, celle que l'on ne soupçonnerait pas pour quelqu'un lutant contre les abus intimes...

http://culturons-nous.blogspot.fr/2016/07/illusions-fatales-de-rachel-abbott.html


Assez accroc de Lisa Gardner, j'ai eu un coup de coeur pour "Famille Parfaite". Les Denbe semblaient sortir des pages des magazines glamour: un mariage modèle, une belle situation, une ravissante fille de quinze ans, une demeure somptueuse dans la banlieue chic de Boston... Une vie de rêve. Jusqu'au jour où ils disparaissent tous les trois. Un roman autour d'une question majeure: connaissons-nous les personnes avec qui nous vivons?

http://culturons-nous.blogspot.fr/2016/11/famille-parfaite-de-lisa-gardner.html


PAV 2016 (Pile A Voir)

Très attendu par les gamers, en rubrique Fantasy, "Warcraft le commencement" est tiré du jeu vidéo éponyme Warcraft. Dans la rubrique fantasy, ce film montre des tensions entre des peuples d'une autre dimension, la guerre semble imminente ! Mais un soulèvement en est à ses prémices.

http://culturons-nous.blogspot.fr/2016/05/warcraft-le-commencement-de-duncan-jones.html


Toujours sur grand écran, dans la continuité de la franchise, nous avons "X-Men Apocalypse" de Bryan Singer. Apocalypse, premier mutant de l'ère de l'ancienne Égypte, est accidentellement ramené à la vie bien des années plus tard. Pendant que certains mutants, comme Magneto ou Mystique sont retirés de la scène, sont forcés à reprendre du service.

http://culturons-nous.blogspot.fr/2016/06/x-men-apocalypse-de-bryan-singer.html


Inspiré de faits réels, "L'outsider" revient sur Kerviel / La Société Générale. Jérôme est embauché à la Société Générale de la Défense, en 5 ans il devient trader. La chute est d'autant plus violente que, considéré comme cash-machine, ce Breton entré par la petite porte se retrouvera condamné à remboursé 4.9 milliards d'Euros à la Société Générale ! Mais que s'est-il passé? A faire attention: il s'agir d'un film inspiré de faits réels ! Il n'empêche que l'ambiance trader, spirale ascendante et chute vertigineuse n'est pas gâchée.

http://culturons-nous.blogspot.fr/2016/07/loutsider-de-christophe-barratier.html


Avec Alexander Skarsgard (TrueBlood) et Samuel L Jackson (Kingsman Services Secrets), voici "Tarzan", tiré du personnage éponyme. Il vit désormais comme un aristocrate à Londres, mais est amené à retourner au Congo, où des évènements louches se déroulent... Ses origines vont alors refaire surface.

http://culturons-nous.blogspot.fr/2016/07/tarzan-de-david-yates.html


Replongeons dans le monde de la magie avec "Les animaux fantastiques" de David Yates. Norbert Dragonneau arrive à New York, où de la magie noire est à l’œuvre. Entre enquête pour étudier les animaux magiques et arrêter les évènements dramatiques, Dragonneau va s'allier avec deux sœurs et un moldu.

http://culturons-nous.blogspot.fr/2016/11/les-animaux-fantastiques-de-david-yates.html




Pour les petits et les grands enfants, dans la catégorie film d'animation: nous retrouvons "Le monde de Dory". L'accolyte de Nemo et du papa poisson Clown fait son grand questionnement existentiel: qui sont ses parents? C'est parti pour une aventure qui amènera le trio au Centre Océanographique, à rencontrer des loutres et des phoques de mer. http://culturons-nous.blogspot.fr/2016/06/le-monde-de-dory.html


La rubrique film d'animation a son lot de très bons films, avec aussi "Angry Birds le film". Une île peuplée entièrement d'oiseaux: Red est en colère, Bomb explose quand il vit une émotion très fort... Mais la quiétude (relative) de cette vie insulaire va être chamboulée par l'arrivée de cochons... http://culturons-nous.blogspot.fr/2016/05/angry-birds-le-film.html


Le petit écran a vécu le retour de la série The X-Files, dont la saison 9 remonte à 1999 ! Nous retrouvons donc Mulder et Scully pour une très courte dixième saison: tout juste 6 épisodes. Qu'ont-ils à dire, à trouver en 2016? Crise bactériologique, terrorisme, entrer en contact avec une personne dans le coma. C'est aussi des questions personnelles: Scully a-t-elle fait le bon choix en plaçant William à l'adoption? Comment la vie se passe-t-elle pour William? Et surtout la question qui a été abordée pour toutes les saisons précédentes: y a-t-il un complot gouvernementale sur les extraterrestres? http://culturons-nous.blogspot.fr/2016/06/x-files-saison-10-de-chris-carter.html


Pile A Voir

Mythique, James Bond a son exposition à la Grande Halle de la Villette ! Du 16 Avril 2016 au 4 Septembre 2016, retrouvez l'ambiance de l'Agent au Service de Sa Majesté: costumes, salle de Casino, planches de croquis, accessoires, couvertures originales des livres...


Vous finirez la visite avec bien sûr la boutique souvenirs: mugs, set de jeu Casino, affiches, cartes postales de films... Pour plus d'éléments: http://culturons-nous.blogspot.fr/2016/04/james-bond-007-lexposition.html


vendredi 24 juin 2016

"Les apparences" de Gillian Flynn

Amy, une jolie jeune femme au foyer, et son mari, Nick, forment en apparence un couple modèle. Victimes de la crise financière, ils ont quitté Manhattan, leur vie aisée, leur travail dans la presse pour s'installer dans la petite ville du Missouri où Nick a grandi. Le jour de leur cinquième anniversaire de mariage, celui-ci découvre dans leur maison un chaos indescriptible: meubles renversés, cadres brisés aux murs et aucune trace de sa femme. L'enquête qui s'ensuit prend vite une orientation inattendue: aux yeux de la police, chaque petit secret entre époux et autres trahisons sans importance de la vie conjugale prennent une importance inimaginable et Nick devient bientôt un suspect idéal.


Gillian Flynn alterne le point de vue de Nick avec celle d'Amy. D'un côté il y a la plongée dans les enfers: l'enquête, la chasse aux indices (rituel à chaque anniversaire de mariage) qui va révéler à Nick une manipulation d'Amy, Go la frangine qui se retrouve mêlée malgré elle, les parents et les beaux parents. Et Amy: ce qu'elle a mis en place, comment elle a manipulé les indices, le trafic de son journal intime... Et la police, l'opinion publique: interrogatoires, émissions télévisées, journalistes de la presse écrite; tout ce monde se livre bataille pour sa théorie, pour essayer de glaner le moindre indice pour savoir ce qui s'est exactement passé, trouver le corps d'Amy...

Le dénouement final laisse une porte entre-ouverte. Pour les dernières dix pages, Amy est revenue à la maison vivante, mais Nick espère trouver une faille pour envoyer Amy en prison car cette dernière est loin d'être un agneau innocent: elle a tout manigancé, jusqu'au fait de tomber enceinte grâce au sperme congelé de Monsieur, car Nick refuse tout rapport intime depuis le retour d'Amy. Mais pour faire aboutir son plan machiavélique, Amy doit tomber enceinte et finir de dresser Nick en bon mari, il faut sauver les apparences, elle doit absolument obtenir tout ce qu'elle veut.

Ma note : 5/5 les trames sont captivantes, vous aurez du mal à fermer le roman avant la dernière page ! Les entêtes de chapitres rappellent de quel point de vue nous nous situons, à savoir Nick ou Amy. Ainsi que la chronologie, grâce à une annotation "dix jours après" par exemple. Gillian Flynn fait aboutir les deux trames de façon très complètes: la descente aux enfers de Nick et la manipulation d'Amy.

jeudi 23 juin 2016

X-Files, saison 10, de Chris Carter

Casting: David Duchovny, Gillian Anderson, Mitch Pileggi, Robbie Amell, Lauren Ambrose, William B. Davis

Bien loin des enquêtes du bureau des affaires non-classées, Mulder et Scully tentent de mener une vie "normale" mais un certain Tad O-Malley va pousser les deux anciens agents du FBI à se retrouver. Le duo ainsi réuni va alors tenter de résoudre une affaire des plus mystérieuses. Une jeune femme assure en effet avoir été enlevée par des extraterrestres et avoir donné naissance à des aliens modifiant ainsi son ADN... Mulder et Scully vont-ils enfin découvrir la vérité?


Une dixième saison en 2016, tandis que la neuvième date de 1999. Autant dire que les acteurs ont vécu pas mal de choses entre temps, tout comme les personnages. Et le monde a vécu beaucoup de choses. Scully travaille dans un hôpital, tandis que Mulder se terre. Les deux premiers cas sont aussi captivants que la série des années 1990. Une jeune femme soit-disant génétiquement modifiée (après l'agriculture OGM voici les gens OGM), un scientifique qui étudiait les transformations génétiques poussé au suicide. Avec en prime le crash d'une soucoupe avec la tentative d'évasion d'un alien. Sur fond de nouvelles révélations: la quête de Mulder sur le complot alien, couvé par le gouvernement voire peut-être au-delà, est sérieusement entaché.


Le troisième épisode par contre est complètement loupé. Un homme se transforme en une sorte de lézard et raconte une histoire à dormir debout. A la base il était un lézard, qui a dû se transformer en humain après avoir été attaqué par des randonneurs... Ce passage fait tâche par rapport aux autres cas étudiés, qui restent très profonds quant au paranormal.
Pour ensuite revenir, pour 2 épisodes (4 et 5 donc), rappelant les cas X-files: un esprit frappeur crée grâce à un corps moulé dans de l'argile et tenter de communiquer avec un homme dans le coma. Le sixième épisode, qui est le dernier de cette saison, fait face à une contagion planétaire où tout se déchaîne: grippe aviaire, Ebola... La solution est dans l'ADN de Scully, celui-ci s'avère en effet avoir été modifié...


Nous voyons apparaître un nouveau binôme, qui rappelle fortement Mulder et Scully: l'Agent Einstein est terre à terre et a l'impression de perdre son temps lors du passage dans le bureau des X-Files, l'Agent Miller qui veut croire à l'impossible. Une dixième saison sous le signe de la passation de pouvoir et la mise à mal pour de bon à la théorie du complot extraterrestre?


L'agent Reyes fait son apparition lors du dernier épisode, tandis que la débâcle médicale démarre. Elle veut offrir de l'aide à Scully et révèle que l'homme à la cigarette est toujours vivant, mais pas à n'importe quel prix: il est passé par la chirurgie plastique réparatrice pour remettre au bas mot les 3/4 de son organisme. Mulder se retrouve contaminé, à la limite de mourir, lorsque Scully le retrouve. Et là, rebondissement: un vaisseau spatial se poste juste au dessus, avec un faisceau lumineux. Et cette saison se termine.


Un sentiment d'inachevé: Scully va-t-elle se faire tuer comme la jeune prétendante au titre d'ADN extraterestre, tué lors de l'explosion de sa voiture? Va-t-elle aspirée à bord du vaisseau? Mulder sera-t-il sauvé? Un onzième saison est nécessaire. D'ici là, nous retrouvons la dynamique du duo Mulder et Scully, malgré un troisième épisode franchement loupé. C'est aussi le mythique générique d'ouverture. Cette saison aborde le terrorisme et le risque bactériologique, éléments apparus fortement surtout depuis 2001. X-Files a su s'adapter. Cette dixième saison est globalement une bonne réussite.


mardi 21 juin 2016

"Point Break" d'Ericson Core

Casting: Edgar Ramirez, Luke Bracey, Ray Winstone, Teresa Palmer, Matias Verela, Clemens Schick, Tobias Santelmann, Max Thieriot

Une série de braquages spectaculaires aux quatre coins du monde met en péril l’équilibre des marchés financiers. Les criminels opèrent aussi bien en motos dans des gratte-ciels new yorkais qu’en « wingsuits » pour s’échapper d’avions au-dessus de la jungle. Johnny Utah, une ancienne légende du moto-cross devenue agent du FBI, va devoir infiltrer le groupe de sportifs de l’extrême que l’on soupçonne d’être à l’origine de ces sidérants braquages. Pour gagner leur confiance, Utah affronte des défis insensés, du surf au snowboard en passant par la chute libre ou l’escalade à mains nues. Alors qu’il pense avoir identifié le cerveau des braquages, il se retrouve entrainé contre son gré dans les activités criminelles du groupe dopé à l’adrénaline… 


Johnny Utah fait parti de ces fêlés sportifs qui repousse les limites. Jusqu'à ce passage qui va changer sa vie: une crête, un vide de plusieurs mètres, et un pic avec une plateforme. L'idée: prendre suffisamment de vitesse, sauter, et arriver sur cette plateforme. Ce qui coûtera la vie à son binôme.


Sept ans ont passé. Johnny postule pour entrer au FBI, ce qui n'est pas du goût de tout le monde. Mais l'occasion se présente. Un groupe fait des casses: un diamantaire situé à une centaine d'étages d'altitude d'où le groupe s'échappe à moto, larguer deux blocs de billets de banques depuis un avion... Pourquoi? Johnny, spécialiste du sport de très haut niveau, y voit là l'opportunité de prouver sa motivation quant à entrer au FBI. Grâce à son observation, Johnny va retrouver le groupe, passer son rite d'initiation et se faire intégrer. Sauf que le FBI va être mis en porte-à-faux... Et lui aussi.


Les motivations de ces marginaux? Rien à voir avec une vendetta contre le capitalisme ou un gouvernement. Passer 8 étapes, pour faire honneur à la nature. Rendre à la nature ce qui lui appartient. Faire sauter une mine d'or, surfer dans un des endroits les plus dangereux avec une des plus hautes altitudes, surfer la plus grande vague qui apparaît une fois par décennie ou moins mais rarement (on vie les 25 mètres environ), escalader sans assistance la paroi la plus vertigineuse... Les épreuves vont aux quatre coins du monde: Vénézuela, Mexique, France, Asie.


"Point Break" est porteur de deux messages.

Même si 2 personnes empruntent le même goulet de surf, le second passant s'approprie le lieu. Même s'il vient à trépasser, il est seul responsable, et non pas l'ouvreur. Personne n'est responsable de ta voie, Johnny s'est laissé dérouté par la mort de son binôme car il s'en est pris pour responsable, or chacun choisit son chemin: Jeff a choisit d'y aller, il est seul à devoir assumer les conséquences.

Le second message est l'impact de l'être humain sur l'environnement. Nous prenons, sans penser aux conséquences. Les challenges sont là pour rappeler que nous ne sommes que peu de choses.


Des images à couper le souffle, une musique rock électro, des perspectives très bien développées. Chaque personnage a sa place: partir quand il le faut (avec le message "on se reverra") ou suite à une perte du contrôle accidentelle, tout le monde tire une leçon à sa manière, chacun trace sa route en fonction de son ressenti.


Ma note: 5/5 malgré un début douteux (les liasses de billets retenus seulement par une corde?), il n'y a rien à redire sur la trame de "Point Break". A aucun moment nous tombons dans les clichés: certes il y a les nanas et quelques soirées, mais les personnages centraux ne perdent pas de vue les objectifs, leur quête.


dimanche 19 juin 2016

"X-Men Apocalypse" de Bryan Singer

Casting: Jennifer Lawrence, James McAvoy, Michael Fassbender, Oscar Isaac, Sophie Turner, Nicholas Hoult, Rose Byrne, Olivia Munn

Sorti au cinéma le 18 Mai 2016

Depuis les origines de la civilisation, Apocalypse, le tout premier mutant, a absorbé de nombreux pouvoirs, devenant à la fois immortel et invincible, adoré comme un dieu. Se réveillant après un sommeil de plusieurs milliers d'années et désillusionné par le monde qu'il découvre, il réunit de puissants mutants dont Magneto pour nettoyer l'humanité et régner sur un nouvel ordre. Raven et Professeur X vont joindre leurs forces pour affronter leur plus dangereux ennemi et sauver l'humanité d'une destruction totale. 


 -30 000 ans (plus ou moins) avant notre ère, au Caire. Le complot est mis en place: le transfert d'Apocalypse dans un nouveau corps est arrêté. Avancée en accéléré jusqu'à quelques années avant 2000. Un cours autour du mutant à travers les âges, cours pendant lequel un élève a un problème oculaire... Et par accident Apocalypse est réveillé.


Nous prenons des nouvelles de Magneto, qui vit en Pologne, incognito jusqu'à un séisme... Mystique revient à l'école de Xavier. Nouveaux mutants, même problème: les gentils de Xavier versus le mutant mégalo. Et chacun choisit son camp, retourne sa veste, essaye de contrôler ses pouvoirs au mieux.


L'action est non-stop dès les premières minutes du films, jusqu'au dénouement. La recette: prendre les mutants connus (les yeux lasers ou encore Mystique) face à des mutants nouvelle génération (ailes en métal et fouet électrique). Une sorte de confrontation de deux mondes: l'ancien et le nouveau. Nous retrouvons l'agent Moira MacTaggert, dont la mémoire avait été effacée lors de "X-Men le commencement" après l'épisode d'affrontement sur une île. Charles va d'ailleurs décider de lui restituer tous ses souvenirs, par acquis de conscience.


L'école pour enfants surdoués de Charles Xavier n'a pas beaucoup changé: toujours un tohubohu, les espaces verts, l'ambiance meubles en bois à l'ancienne. Il y a toujours Cerebro, qui sera au centre de l'action: au lieu de se contenter d'aide à la localisation, il va permettre de servir de canal de transmission pour Apocalypse.


Quel bilan en tirer? Après "Days of future past" très décevant et qui semblait annoncer la chute de la franchise, "Apocalypse" réussi à donner un nouveau souffle. Il donne une piste sur l'origine des mutants, avec un mutant originel et son associée féminine, ce qui est non sans rappeler Adam et Eve. Le film surfe sur la mythologie égyptienne, tout en exploitant le côté X-Men avec les pouvoirs. Mais en soi, cet opus ne révolutionne en rien le monde des X-Men: aucun véritable nouveau pouvoir.


Ma note: 4.75/5 un opus qui n'oublie pas Wolverine qui fait une apparition de quelques minutes, les mutants sont fidèles au poste, une nouvelle menace qui joue son rôle de réunificateur familial, Charles Xavier qui tente de maintenir l'équilibre qu'il a établit. En soi, du X-Men, mais plus poussé: aucun moment de répit, une violence qui est différente de ce qui a été vue car elle prend une dimension mondiale.


A voir: pour les inconditionnels de la franchise, si vous voulez voir un meilleur opus que "Days of future past"

A zappez: si vous préférez vous arrêter à "Days of future past" de peur d'être encore déçu


samedi 18 juin 2016

"Alice, de l'autre côté du miroir" de James Robin

Casting: Mia Wasikowska, Johnny Depp, Helena Bonham Carter, Sacha Baron Cohen, Anne Athaway, Rhys Ifans, Matt Lucas, Ed Speleers

Sorti au cinéma le 1 Juin 2016

Dans les eaux, le bateau d'Alice est menacée par des pirates, mais l'équipage s'en sort. Son retour à Londres va provoquer un choc: suite au décès du paternel, Alice doit désormais rendre rapport à Hamish. Souvenez-vous, elle avait décliné sa demande en mariage... A l'issu de la confrontation, Alice va tomber de l'autre côté du miroir, et le Pays des Merveilles a perdu de sa beauté...


Ce passage va confronter Alice à un chapelier qui perd de ses couleurs, hanté par la disparition de ses parents: il est persuadé qu'ils sont encore en vie... Elle s'est absenté trop longtemps ! Alice va alors s'attaquer au Temps, incarné par Sacha Baron Cohen. Mais pendant ce temps-là, la Reine Rouge rumine son exil, engagé par sa soeur cadette la Reine Blanche. Sauf que la Reine Rouge va forcément apprendre le retour d'Alice, même le voir de ses propres yeux et comprendre l'enjeu: une sphère qui permet de remonter le passé. Et pourquoi pas modifier le court des choses...


Le temps. Modifier le moindre élément du passé entrainerait une modification importante dans la trame de la suite de la vie des protagonistes. Comme le souligne l’excentrique gardien du temps, il faut tirer les leçons du passé pour préparer le futur. Qui va en tirer cette leçon? Et surtout, à quelle prix?


Cette suite de "Alice au pays des merveilles" se montre très mature. Tandis que dans le premier opus Alice devait sauver l'équilibre du Pays des Merveilles, là elle doit gagner en maturité. Elle gère depuis trois ans la compagnie maritime qu'a tenu son père, sauf que tout dans l'Angleterre de l'époque, une femme est mal vue au travail, sans oublier que sa mère est au bord du gouffre.


Etait-il nécessaire d'avoir cette suite? En soi, le premier opus aurait pu s’auto-suffire. Dans le sens où Alice a pris conscience du monde parallèle et prend en main l'entreprise paternelle, tout le monde semble heureux au Pays des Merveilles. Sauf qu'une suite peut être intéressante: n'oublions pas que l'histoire se développe dans une Angleterre d'une autre époque, celle où les femmes de la haute société ne sont pas censées travailler. Et que faire du Pays des Merveilles? Tout s'arrête parce qu'Alice a pris conscience de son côté imaginaire à conserver pour pouvoir évoluer dans la société?


Ça ne pouvait pas tout à fait s'arrêter là. Encore fallait-il trouver une trame intéressante. Là, nous avons le temps. Pourquoi le temps? Pour comprendre comment les choses ont fait pour en arriver à ce point là. La rivalité entre la Reine Rouge et la Reine blanche est trop forte pour être simplement fraternelle ou une histoire de couronne. Comment cela se fait-il que le temps s'écoule différemment entre le Monde des Merveille et notre planète? Le Pays des Merveilles est une dimension à part, mais est-il à part concernant les modifications de l'histoire? Comment peut-on utiliser le retour dans le passé ?


Le générique d'ouverture rappelle ouvertement le premier volet. Les jumeaux, le lapin, le chien: nous retrouvons bon nombre de personnages du premier films, près à en découdre pour retrouver leur Chapelier. Mais en rajoutant de nouveaux personnages: des robots miniatures, qui entourent le Maître du Temps.


Ma note: 4.5/5 un message très fort pour cette suite: ne pas modifier le passé, mais composer avec lui pour pouvoir avancer. A vous de trouver dans quels éléments puiser. Comment accéder pleinement à ces éléments? Ici, un objet permet de revenir en arrière.


A voir: par curiosité, pour une ambiance barré conservée tout en montant en maturité

A zapper: si vous craignez de voir le premier volet dénaturé