Sorties

Edito Novembre 2018

La fin d'année sonne à grands pas, dans moins de deux mois les fêtes sont là ! Un coup de froid s'abat sur le pays: un plaid, un thé, son chat et un bon livre ou une série télé. Continuons le sport, avec le bon équipement (Guillaume Néry / Teddy Riner / Rich Roll... vous trouverez bien un coach !).

jeudi 4 mai 2017

"Aux prises avec la mort" de Peter James

Ce matin-là, Carly Chase est encore un peu grisée après les excès de la veille. En retard à son rendez-vous, elle roule vite. Quand un vélo surgit devant elle, elle n'a pas le temps de réagir: c'est l'accident. Une collision dramatique impliquant également un van et un camion. Le jeun cycliste, étudiant à l'université de Brighton, n'en réchappera pas. D'abord traumatisée et en proie à un terrible sentiment de culpabilité, Carly est bientôt terrassée par la peur. Et pour cause: les deux autres conducteurs responsables de l'accident ont été retrouvés sauvagement assassinés. Aucun doute, le meurtrier crie vengeance et ne s'arrêtera qu'une fois sa mission menée à bien. Autrement dit: Carly est la prochaine sur la liste. Et d'ailleurs, le tueur n'est pas loin, il l'observe, l'attend, se prépare... Le commissaire Roy Grace n'a qu'une angoisse: arriver trop tard.


Un policier dont la femme est enceinte: la grossesse ne se passe pas aussi bien qu'espéré. Cet accident de la route qui surgit, où un jeune étudiant est fauché. Faut-il y voir un signe? Tout le monde doit rester concentrer, grossesse compliquée ou pas. Voire même appeler des renforts. L'enquête est assez intense: Carly s'en sort vivante mais avec une suspension de permis et une amende pour conduite en état d'ébriété, mais elle est dans le collimateur d'un chasseur de primes. Entre Angleterre et Etats-Unis, les personnages tissent des théories et tentent de faire parler les preuves pour comprendre les rôles de chacun dans l'accident ayant coûté la vie à l'étudiant et pourquoi les conducteurs impliqués sont en ligne de mire d'un tueur.

Peter James ("Comme une tombe") aborde ici un drame qui appelle un règlement de compte. Carly apparaît au tout début, est éclipsée quasiment les 2/3 de l'histoire au point que le lecteur se demande ce qu'il en est pour son cas, mais elle revient finalement pour le dernier tiers du roman: le lecteur comprend que Carly n'était pas vitale à cette partie de l'enquête.

Ma note: 4.75/5 un très bon agencement entre les personnages, les pays, l'apparition et suppression de preuves. J'aurais aimé en savoir un peu plus sur le tueur à gages et la naissance problématique (fille ou garçon? quel prénom choisi) pour me lier encore plus avec les personnages.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire