Sorties

Edito Novembre 2018

La fin d'année sonne à grands pas, dans moins de deux mois les fêtes sont là ! Un coup de froid s'abat sur le pays: un plaid, un thé, son chat et un bon livre ou une série télé. Continuons le sport, avec le bon équipement (Guillaume Néry / Teddy Riner / Rich Roll... vous trouverez bien un coach !).

dimanche 18 juin 2017

"Wonder Woman" de Patty Jenkins

Casting: Gal Gabot, Chris Pine, Connie Nielsen, Robin Wright, Danny Huston, David Thewlis, Elena Anaya, Lucy Davis

C'était avant qu'elle ne devienne Wonder Woman, à l'époque où elle était encore Diana, princesse des Amazones et combattantes invincible. Un jour, un pilote américain s'écrase sur l'île paradisiaque où elle vit, à l'abris des fracas du monde. Lorsqu'il lui raconte qu'une guerre terrible fait rage à l'autre bout de la planète, Diana quitte son havre de paix, convaincue qu'elle doit enrayer la menace. En s'alliance aux hommes dans un combat destiné à mettre fin à la guerre, Diana découvrira toute l'étendue de ses pouvoirs... Et son véritable destin.


Une très forte attente vis-à-vis de ce film, forcément, car il s'attaque à l'une des légendes: tout comme il y a eu Captain America, Spiderman, Batman et j'en passe; Wonder Woman fait partie des monstres. Et c'est quitte ou double: soit ça passe soit ça casse.


La petite Diana vit sur une île où il fait toujours beau. Sa mère, la reine, refuse catégoriquement qu'elle ne se batte, du fait que Diana ne soit pas n'importe quelle Amazone, et forcément Diana va désobéir: la tante va s'occuper de la former, loin de tout regard, mais bien sûr la mère va découvrir le pot aux roses. Diana deviendra la meilleure guerrière de l'île. Et le jour où cet homme se retrouve là, traqué et provoquant une bataille sur la plage, le destin de Diana va se définir: elle partira. Après tout, les Amazones sont des guerrières, et il y a la guerre chez les hommes.


La confrontation des visions va provoquer quelques bonnes répliques. Comment une femme peut-elle se battre en robe? Est-ce qu'un corset est l'armure utilisée chez les hommes? Qu'est-ce que le mariage? Par exemples. Diana, Steve seront accueillis à Londres par la secrétaire de Steve, puis ils rencontreront des compagnons de troupe pour mener à bien la mission: trouver Arès, dieu de la guerre, et l'éliminer.


Cependant je suis très déçue par le film. Certes de bonnes répliques qui font sourire, les costumes sont réussis et la musique est excellente.

// Les Amazones sont censées être des guerrières, et s'entraînent ardemment à cela, et pourtant elles restent sur leur île pendant que la guerre fait rage parmi les hommes. Seule Diana semble avoir l'idée d'accomplir ce pour quoi elles existent. Même si Diana a grandit avec des histoires (les enfants et les contes) et que tout n'est pas véridique, et que certaines femmes ont combattu par le passé, pourquoi cela serait-il différent des années plus tard? La guerre est loin d'être facile à vivre, mais pourquoi vivre reclus à s'entraîner pour ne pas utiliser ses capacités?

// Le synopsis se veut plus biographie: Diana avant d'être Wonder Woman, sous entendu le spectateur va suivre sa transformation, l'affirmation de soi, la compréhension des combats et du monde. Elle apprendra qui est son père, mais restera trop dans le monde des Bisounours: bien qu'elle comprendra que l'homme a un côté bon et un côté sombre, elle restera persuadée que l'amour est la clef de tout.

// Elle va quitter son île, sa patrie, mais à aucun moment du film nous ne saurons si cette enclave a été affectée par la découverte des allemands. Après tout le pilote a entraîné une invasion: est-ce que les protections de l'île ont été affectuée? Comment ont-elles été mises en place? Le retour du pilote pose des questions parmi l'armée, mais l'armée va-t-elle tenter une expédition sur le lieu du crash pour en apprendre plus sur cette île inconnue?


Ma note: 2.5/5 décors, costumes et musique réussis. Cependant il manque beaucoup de choses. Et au final peu d'actions alors que Diana / Wonder Woman se mélange aux combats, elle veut encore croire en l'amour de son prochain comme clef: comme quoi, elle n'a pas vraiment compris la complexité de l'Homme, qui est fait de sentiments qui se contredisent.


A voir: pour décors, costumes et musique

A zapper: pour éviter de voir des lacunes


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire