Sorties

Edito Avril 2019

De retour de vacances au Japon, avec son article Voyages ! Je continue la lecture de la saga littéraire "L'amie prodigieuse" d'Elena Ferrante. Avril revient à ses lectures et films.

mercredi 8 novembre 2017

"Charlotte" de David Foenkinos

Ce roman retrace la vie de Charlotte Salomon, artiste peintre morte à vingt-six ans alors qu'elle était enceinte. Après une enfance à Berlin marquée par une tragédie familiale, Charlotte est exclue progressivement par les nazis de toutes les sphères de la société allemande. Elle vit une passion amoureuse fondatrice, avant de devoir tout quitté pour se réfugier en France. Exilée, elle entreprend la composition d'une oeuvre picturale autobiographique d'une modernité fascinante. Se sachant en danger, elle confie ses dessins à son médecin en lui disant: "C'est toute ma vie". Portrait saisissant d'une femme exceptionnelle, évocation d'un destin tragique, Charlotte est aussi le récit d'une quête.


Une enfance marquée par la disparition de sa mère, alors que Charlotte est très petite: elle attendra une lettre de sa mère, qui lui racontera comment ça se passe depuis l'au-delà, et le dur retour à la réalité. Puis la sphère qui éclate avec l'arrivée de la Seconde Guerre Mondiale: la famille qui commençait à se reconstruire va voir ses certitudes s'effondrer.

La mise en page est particulière: d'inspiration poème en forme de strophes, mais sans les rimes ni le découpage rythmique. L'histoire s'articule très bien comme cela, j'ai dû mal à l'imaginer autrement: il aurait eu fallu trouver une consistance autre. Ici, David Foenkinos va à l'essentiel, sans fioritures, épuré. Et les émotions sont là.

J'ai pris ce roman car le résumé m'a parlé: un destin tragique, une trame réelle. En feuilletant les pages, l'agencement m'a interpelé: un roman sous forme de strophes, les rimes en moins. Le lecteur ne peut rester insensible par cette histoire: le regard de nos jours sur un destin particulier. David Foenkinos trouve les mots justes pour décrire les sentiments, les rencontres, les paysages, les gens: il transcende cette vie dramatique. Un roman dramatique qui prend aux tripes.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire