Sorties

Edito Août 2018

C'est au tour des aoûtiens de se déplacer sur les routes, en train ou en avion. A moins que vous ne partiez avec un sac sur le dos, à vélo ou à pied, pour un tourisme autrement. Le 15, férié, est un mercredi: cela donne l'occasion d'un week-end prolongé, ou de poser une semaine de congés. La culture est toujours là ! PAL et PAV 2018 vous donne toujours une idée des points forts à rattraper, ou à redécouvrir. Sans oublier les articles de temps en temps sur une lecture ou une série télé.

samedi 30 décembre 2017

"Le crime de l'Orient Express" de Kenneth Branagh

Casting: Judi Dench, Penelope Cruz, Johnny Depp, Kenneth Branagh, Michelle Pfeiffer, Josh Gad, Willem Dafoe, Derek Jacobi, Daisy Ridley

Le luxe et le calme d'un voyage à bord du train Orient Express est soudainement bouleversé par un meurtre. Les 13 passagers sont tous suspects et le fameux détective Hercule Poirot se lance dans une course contre la montre pour identifier l'assassin, avant qu'il ne frappe à nouveau.


Basé sur le livre d'Agatha Christie, le spectateur est plongé dans le mythique train Orient Express, en plein blizzard. Une avalanche fait dérailler la locomotive, et un meurtre est découvert. Sauf, qu'à priori, le meurtrier n'a pas pu aller bien loin vu le cadre: la montagne d'un côté, train arrêté entre pont et tunnel, et le vide.


Si vous avez lu le livre d'Agatha Christie, le dénouement n'est pas une surprise. Ce qui n'enlève en rien à l'appréciation de ce film. Les costumes d'époques, les accents, les décors: tout rappelle l'ambiance du livre. Maintenant, nous avons les visages et les sons sur les mots. La trame est quant à elle respectée: les rapports entre les personnages, les intonations liées aux nationalités...


La question, pour le film, peut se résumer à "qui a tué Johnny Depp" (spolie: c'est le personnage qu'il campe qui termine tué au bout de quelques minutes de voyage). Ou tout simplement, pour remettre dans le contexte, comment expliquer la mort d'un passager qui n'attire pas la sympathie physiquement: quelques cicatrices ornent le visage. Hercule Poirot va creuser cette histoire, même s'il aurait préféré profiter de ses quelques jours de congés.


Les métamorphoses sont assez impressionnantes: coiffures, vêtements, vocabulaire, codification des relations entre individus. Daisy Williams (Rey dans "Rogue One" et "Les dernier Jedi") et Kenneth Branagh (Professeur Gilderoy Lockart dans "Harry Potter et la chambre des secrets" et Commander Bolton dans "Dunkerque" entres autres) sont difficilement reconnaissables.


Le train a toujours fasciné. Les étudiants de Poudlard arrivent et repartent du château en train. La scène d'ouverture de James Bond "Skyfall" se fait du toit d'un train. "Unstoppable" met en scène Denzel Washington et Chris Pine face à un train devenu fou. Sinon, ce sont les avions: Flight Plan, Flight, Sully... Vous avez le choix pour les transports.


Un casting prestigieux: Penelope Cruz, Michele Pfeiffer, Judi Dench (M de James Bond), Johnny Depp, Kenneth Branagh. La fraichement lancée Daisy Ridley (2 films Star Wars à sont actif, quand même) assure dans son rôle de la haute bourgeoisie et innocente femme.
La musique se cale sur la respiration d'un train à vapeur. Les paysages traversés sont très beaux. La réparation de la locomotive prend le temps qu'il faut, ramené à l'époque. Les derniers instants du film ouvrent sur un très fort potentiel de voir sur écrans "Mort sur le Nil".


A voir: si vous adorez les enquêtes policières à huit-clos, si vous rêvez de prendre l'Orient Express ou si vous l'avez déjà pris (pour vous replonger dans vos souvenirs), pour un flashback dans le début des années 1900

A zapper: si vous préférez prendre le train plutôt que de le regarder sur écran (surtout l'Orient Express qui fait parti de ces trains mythiques avec le Transsibérien entres autres)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire