Sorties

Edito Janvier 2019

Les fêtes se sont bien passées? Janvier, les nouvelles résolutions ou vous ajustez au fur et à mesure? En ce qui me concerne ce sera toujours des lectures et des séances au cinéma, quelques séries télévisées de temps en temps pour varier les plaisirs. Un passage au salon de la plongée à Paris qui a lieu du 11 au 14 Janvier: l'occasion de refaire le plein de matériel, de voyages aquatiques ou de simples conseils.

samedi 13 janvier 2018

"Les intrus" de Michael Marshall

Depuis qu'il a quitté la police de Los Angeles, Jack Whalen s'est retiré près de Seattle pour se consacrer à l'écriture. Mais le jour où un ancien ami devenu avocat, Gary Fisher, lui demande son aide dans une obscure affaire de double homicide, des événements étranges surviennent dans la vie de Jack: sa femme disparaît lors d'un voyage il reçoit des appels anonymes et un homme armé le menace. Jack suspecte très vite que l'affaire de Gary et la disparition de sa femme sont liées. Son enquête le mène dans un vieux bâtiment désaffecté sur les traces d'une petite fille et d'individus au comportement anormal...


Un ex policier qui tente de trouver l'inspiration pour son deuxième roman, une femme adorable aux petits soins qui travaille dans une entreprise de pub. Jusqu'à ce double homicide: madame et son fils sont tués, le mari est introuvable. Et la femme de Jack commence a des cauchemars de plus en plus fréquents et des absences. A quoi est dû ce revirement de comportement? D'autant plus étrange qu'une fillette de neuf a les même symptômes que madame, sauf qu'elles n'ont aucun lien de parenté. Troubles psychologiques, des tests scientifiques ou une confrérie?

Le lecteur tente de comprendre, malgré l'absence de liens entre les personnages, ce qui peut faire que les troubles psychologiques se déclenchent à quelques mois près et dans des zones géographiques éloignées. Avoir fréquenté les mêmes lieux, ont-ils la même zone géographique de résidence, ont-ils un accident de la route en commun...? Rien de tout ça. C'est bien plus profond, bien plus ancien. Un réseau.

A quel moment faut-il s'inquiéter: jusque un moment de préoccupations qui font que l'on est tête en l'air, ou un phénomène sur du moyen ou long terme? Y a-t-il un passif psychologique familial, un surmenage? Un changement d'attitude fait s'interroger, mais il ne faut pas toujours s'inquiéter: quelle est la ligne à franchir? Surtout que même le mari va finir par s'engager sur une pente dangereuse: le contexte porte à croire que sa femme a vraiment des ennuis.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire