Sorties

Edito Août 2018

C'est au tour des aoûtiens de se déplacer sur les routes, en train ou en avion. A moins que vous ne partiez avec un sac sur le dos, à vélo ou à pied, pour un tourisme autrement. Le 15, férié, est un mercredi: cela donne l'occasion d'un week-end prolongé, ou de poser une semaine de congés. La culture est toujours là ! PAL et PAV 2018 vous donne toujours une idée des points forts à rattraper, ou à redécouvrir. Sans oublier les articles de temps en temps sur une lecture ou une série télé.

jeudi 29 mars 2018

"Les combustibles (2)" d'Amélie Nothomb

C'est la guerre et c'est l'hiver. Deux hommes et une femme sont terrés dans un appartement. Combien de jours leur reste-t-il à vivre? En attendant, il n'est plus interdit de révéler ses vraies passions. L'amour, le désir, l'intelligence résistent-ils au froid? A-t-on droit de consumer ses dernières forces à lire de la mauvaise littérature? Enfin, à l'heure du choix ultime, quel livre est assez important pour ne pas être mis à l'épreuve du feu?


En note additionnelle en bas du résumé: Amélie Nothomb a 27ans; elle a publié deux romans Hygiène de l'assassin et Le sabotage amoureux. Quand on prend du recul, nous constatons que jusqu'à son dernier roman en 2017 Frappe-toi le coeur sa signature reste la même: une écriture épurée, pas de fioriture et pas de jugement sur ses personnages.

Une approche à laquelle beaucoup d'individus a été soumise, à un moment donné de sa vie: si tu devais partir sur une île déserte, qu'est-ce que tu emporterais? Ici, nous pouvons dire que le film Le jour d'après de 2004 rejoint clairement Amélie Nothomb. Pour survivre, il faut brûler des livres: le froid est radical pour l'organisme. Mais quels ouvrages brûler? Ce qui provoque des débats. Le professeur a proclamé des propos plus ou moins adorateurs de certains auteurs: cette image se casse, claire et nette. Le couple de tourtereaux était hydillique, mais chacun va révéler une autre personnalité.

Le huis clos à trois personnages sur fond de guerre pousse à se révéler. Et la question de la survie de l'art est là aussi: en brûlant ou sauvegardant certains livres, nous réfléchissons à nos goûts et quelque part à ce que nous laisseront à la génération future (s'il y a des survivants...).

Ici, nous avons droit au format pièce de théâtre. Il est vrai que l'aspect délayé du roman aurait plombé l'histoire. Il n'y a pas besoin de descriptions entre les dialogues: les échanges verbaux suffisent. Tout est là, sans avoir à en rajouter.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire