Sorties

Edito Décembre 2018

Merry Christmas and a happy new year: voici les sons qui vont résonner tout du long de ce mois de fêtes de fin d'année. Avec la PAL et PAV 2018, retrouvez les points forts culturels de l'année écoulée et peut être une idée ou deux pour un cadeau. Dernier édito de l'année 2018, rendez-vous en janvier 2019 pour un nouveau souffle culturel et éditorial !

mercredi 18 avril 2018

"La magie des nuages" de Gérard Chevalier

Entre la Bretagne, Taïwan, le Canada et la Mongolie, se nouent des drames impitoyables dans lesquels les protagonistes, le colonel de gendarmerie Kerneven et sa fille, deux officiers de police taïwanais et un vieux commissaire canadien ainsi que son inspectrice principale, vont être emportés comme les nuages par le vent.


Tout le monde se fait ballotter, et cela ne se passe pas dans la dentelle. Des cadavres sont semés tout au long de l'enquête, des tankers transportent de la cocaïne par différents pays pour semer le doute quant à la destination finale, des agents de différentes nationalités donc de différentes cultures doivent cohabiter (sachant que chaque équipe a déjà ses propres difficultés internes), les interrogatoires sont musclés. Mais "La magie des nuages" va aussi révéler des drames et liens familiaux.

Gérard Chevalier nous fait voyager mais par la méthode policière, sans oublier les dimensions humaines car derrière l'enquêteur il y a un être humain. Il y a des cadavres dans les placards et dans les ports. Les enquêteurs semblent mal dégrossis et pourtant les descriptions, dialogues se retiennent de mots vulgaires: tout est dans la suggestion de la retenue.

Les nuages sont portés par les vents, se chargent de pluie voire d'orage: un nuage a une histoire à raconter. La cocaïne est blanche comme certains nuages, mais à l'avantage des trafiquants elle se transporte un peu plus discrètement, sauf lorsque les policiers ont un caniche renifleur. Les nuages apparaissent, disparaissent, reviennent: tout comme certains évènements familiaux.
Un rayon de soleil peut apparaître, un répit avant la tempête. C'est aussi rien qui est tout blanc ou tout noir: trouver un compromis.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire