Sorties

Edito Novembre 2018

La fin d'année sonne à grands pas, dans moins de deux mois les fêtes sont là ! Un coup de froid s'abat sur le pays: un plaid, un thé, son chat et un bon livre ou une série télé. Continuons le sport, avec le bon équipement (Guillaume Néry / Teddy Riner / Rich Roll... vous trouverez bien un coach !).

dimanche 29 juillet 2018

Dunkerque: guerre, plongée et industrialisation

En 2017, Dunkerque a été mis à l'honneur dans un film de Christopher Nolan, relatant l'évacuation de la ville lors de la Seconde Guerre Mondiale: la ville a été encerclée, et il a été organisé l'évacuation des troupes Britanniques et alliées.


Dunkerque a donc naturellement créée un musée autour de l'opération Dynamo, sans oublier l'Histoire en général: l'encerclement, la vie pendant la guerre, l'évacuation, l'après-guerre. Des objets ont été retrouvés sur des épaves de bateaux, coulés lors de bombardement aériens. Des objets, ayant appartenus à des soldats, ne manquent pas également, tout comme une carcasse d'avion léger. L'aviation et l'interface maritime ont eu des impacts stratégiques: ces deux aspects sont abordés.


Ces épaves de navires donnent des spots de plongées, dans un rayon d'environ 30 à 40 minutes de navigation depuis le port de pleine eau de Dunkerque. Mais attention aux marées pour y accéder, l'étale étant le seul moment propice. Des sites sont accessibles dans la zone des 20 mètres, un niveau 1 est donc suffisant. Je recommande tout de même un niveau 2, de nombreuses épaves étant entre 18 et 25 mètres. La visite du musée permet de faire le lien entre ces épaves et l'Histoire: des objets retrouvés sur ces lieux donnent une autre dimension à la plongée.


Dunkerque est une ville marquée par l'industrialisation: les usines se démarquent du paysage par ses colonnes de fumée, les flammes brûlant des gaz... De nombreux tankers croisent au large de la ville ou s'amarrent au port pour décharger / charger des cargaisons: ce qui peut entraîner des bouchons à l'entrée du port, ainsi que des nuisances lorsque nous sommes en plongée (ce qui peut être perturbant).


Une ville marquée par la guerre, qui a su mettre en avant ce patrimoine historique tant sur terre (musées qui n'oublient pas la terre et la mer d'ailleurs) que par la mer (plusieurs clubs de plongées pour aller sur des épaves) et bien sûr l'expansion industrielle en périphérie. Retrouvez plus d'informations sur le site de l'office du Tourisme de Dunkerque.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire