Sorties

Edito Mai 2019

Voici Mai fait ce qu’il te plait ! La météo de ce début du mois de Mai n'est pas si beau que cela, idéal pour rester au chaud à lire et regarder des films. Nous le phénomène annuel du festival de Cannes du 14 au 25: quel sera le cru de cette année ? Le 8 nous aurons un troisième Hellboy, dont les deux premières aventures remontent à 2004 et 2008. Pikachu devient détective au cinéma.

mardi 17 juillet 2018

"Sans défense" d'Harlan Coben

Dix ans que le privé Win Lockwood attend ce moment. Dix ans qu'il tente de retrouver la trace de deux enfants kidnappés. Et l'un deux est là, devant lui, dans cette ruelle malfamée de Londres. Win touche au but, le happy end est là. Mais le garçon lui échappe. Retour à la case départ. Le moment est venu pour Win d'appeler du renfort: son associé, son meilleur ami, le détective Myron Bolitar.


Deux enfants, une jeune fille au pair: elle a été retrouvée ligotée dans la maison, aucune trace des garçonnets. L'enquête va finir classée, mais il n'empêche que certains neurones continuent de penser à ce cas. Et là, c'est presque trop beau pour être vrai: Patrick est à Londres. Mais Rhys reste toujours un mystère. Que s'est-il vraiment passé ce soir-là dix ans plus tôt, lorsque les deux amis ont disparus? Un des enfants a un lien de famille avec les enquêteurs: aura-t-il le recul nécessaire?

Harlan Coben fait en sorte que les personnages explorent de nombreuses pistes: la prostitution, le syndrome de Stockholm, la chirurgie plastique... Le kidnappeur a profité que les enfants soient tout juste rentré de l'école pour sévir: observation, car ce jour-là ils avaient école que le matin. Les affirmations s'étiolent, des personnages s'effondrent tandis que d'autres maintiennent leurs positions.

Les pistent s'étayent et sont écartées logiquement, le puzzle est fourni en témoignages et analyses qu'elles soient biologiques ou technologiques. Les enquêteurs se rendent compte qu'ils sont passés à côté de certaines choses dix ans auparavant, s'en serait à s'en mordre les doigts, mais à cette époque là peut-être n'avaient-ils pas suffisamment de supports pour analyser les données (à leur décharge).

Les motivations des uns et des autres, l'impact psychologique du kidnapping et de la pression du ravisseur: Harlan Coben propose une psychologie plutôt sournoise, parfois des joutes verbales surtout parmi les policiers.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire