Sorties

Edito Novembre 2018

La fin d'année sonne à grands pas, dans moins de deux mois les fêtes sont là ! Un coup de froid s'abat sur le pays: un plaid, un thé, son chat et un bon livre ou une série télé. Continuons le sport, avec le bon équipement (Guillaume Néry / Teddy Riner / Rich Roll... vous trouverez bien un coach !).

dimanche 26 août 2018

"Le mystère de la chambre jaune" de Gaston Leroux

La porte de la chambre fermée à clef "de l'intérieur", les volets de l'unique fenêtre fermés, eux aussi, "de l'intérieur", pas de cheminée... Qui a tenté de tuer Mlle Stangerson et, surtout, par où l'assassin a-t-il pu fuir de la chambre jaune? C'est le jeune reporter Rouletabille, limier surdoué et raisonnant par "le bon bout de la raison, ce bon bon que l'on reconnait à ce qui rien ne peut le faire craquer", qui va trouver la solution de cet affolant problème, au terme d'une enquête fertile en aventures et en rebondissements.


Comment expliquer l'agression violente de Mlle Stangerson, au vu de l'organisation de la chambre: porte et volets fermés de l'intérieur, la dernière personne à être entrée était aux alentours de 17h et personne avant les alentour de minuit lorsque Mademoiselle est partie se coucher. A peine entrée dans la pièce, qu'elle affirme s'y être enfermée à clef, confirmé par son père qui était dans le laboratoire attenant.

Un casse-tête auquel Rouletabille semble adorer. Au-delà de cette remarque à mi chemin du roman "Puisque la chose est "mathématiquement" possible, pourquoi ne la serait-elle pas "humainement", l'affaire est formidable"; nous voyons que les neurones cogitent sévèrement à poser plein de questions, à observer.

Comme toute enquête, chaque individu habitant la demeure doit justifier de l'emploi de son temps libre. Être dans les parages ou ne pas l'être, comment justifier l'apparition soudaine d'une canne auprès d'un suspect... Sans oublier les traces de pas qui vont dans un sens et non pas dans l'autre.

Aurez-vous autant de perspicacité que Rouletabille pour trouver le coupable? Et surtout, pour expliquer ce tour de passe-passe? Le lecteur a les mêmes indices, les mêmes descriptions des scènes pour arriver à la conclusion qui se doit.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire