Sorties

Edito Novembre 2018

La fin d'année sonne à grands pas, dans moins de deux mois les fêtes sont là ! Un coup de froid s'abat sur le pays: un plaid, un thé, son chat et un bon livre ou une série télé. Continuons le sport, avec le bon équipement (Guillaume Néry / Teddy Riner / Rich Roll... vous trouverez bien un coach !).

vendredi 28 septembre 2018

Danemark, en une semaine

Le Danemark faisant partie de la Zone Shengen, les ressortissants de la Zone Européenne peuvent circuler avec simplement une CNI, pour tous les autres visiteurs un passeport est nécessaire. Deux autres avantages sont à noter: il n'y a pas besoin d'adaptateur pour le courant (contrairement à l'Angleterre par exemple) et la conduite est à droite (idéale si vous venez avec votre propre véhicule ou si vous louez une voiture en arrivant à l'aéroport).

Littérature en danois

En voiture depuis la France, vous traverserez la Belgique, les Pays-Bas et l'Allemagne avant de passer enfin la frontière danoise. Il n'est pas improbable que vous soyez arrêté pour un contrôle d'identité, cela prend moins de cinq minutes: une vérification "pour le principe".

Transit par l'Allemagne

Le Danemark est certes dans la Zone Shengen, donc la CNI est suffisante pour tout ressortissant européen ndentrer au pays, cependant la monnaie est la Couronne Danoise, et non pas l’Euro. Cette monnaie se caractérise par DKK: que l'on prononce Kröne. Les cartes bancaires sont acceptées dans les commerces et hôtels.


Samedi, jour 1: 1300km, 13h de route, trois pauses. Pour le déjeuner, nous avions prévu un pique-nique. Arrivée à Billund vers 18h30 (pour un départ à 5h15), en Sud Jutland, à l'Ouest du pays. Qu'y faire? Deux univers Lego vous attendent ! Un parc d'attraction et la Lego House. Avec le même credo: l'amusement. A faire en deux jours.


Jour 1, dimanche: journée dédiée à Lego Land, un parc d'attraction pour tous les âges mais qui a cependant quelques restrictions concernant la taille des participants pour certaines attractions. Chaque zone à une atmosphère: l'Arctique, NinjaGo, une mini ville... Avec ses décorations en Lego. Il y a même un Sea Life, où évoluent des techniciens en Lego.


Certaines attractions proposent des photos souvenirs: vous pouvez l'achetez en version papier, puzzle, porte-clef... A chaque achat, sur le ticket de caisse, vous aurez un code qui vous permet d'avoir la version numérique: vous avez un mois pour l'obtenir.

La billetterie adulte est à 379DKK, et pour un enfant 359DKK. Sur internet, vous trouverez un combo LegoLand / Legohouse qui vous fait économiser quelques sous.


Des hôtels sont disponibles à côté du parc et dans un rayon de 3km. Retrouvez la journée à Legoland par Brickonaute. Pour plus d'informations sur le parc, c'est par ici. En achetant sur internet le billet combo Legoland et Lego House, vous bénéficierez d'une remise. Les deux entrées doivent se faire dans la semaine.

Le vol de l'aigle

Jour 2, lundi: la journée est à Lego House ! A 2km de Lego Land, le concept est bien sûr sur les briques Lego, et cette fois au travers des constructions: poisson, fleur, voiture (avec crash test !)... L'approche ludique est au rendez-vous ! Chaque visiteur est muni d'un bracelet à puce, qui permet de télécharger et sauvegarder chacune de ses créations sur ce bracelet et de les récupérer sur l'application Lego House.


Le concept Lego House va même plus loin, avec le restaurant Mini Chef: une carte, des briques, et nous construisons notre plateau repas. Au final: 4 briques, 4 couleurs et une box à récupérer auprès de robots (une alerte sonne sur sa table).


Après avoir profité des constructions et de la restauration, vous passerez bien sûr par la boutique pour obtenir certains set exclusifs à Billund, comme la Lego House.

Pour un tour complet de la Lego House: Brickonaute est là ! Comptez 199DKK par adulte, le billet peut s'acheter en ligne (n'oubliez pas le combo avec Lego Land: ça revient moins cher).


Jours 2-3: lundi soir et mardi matin, visites à Ribe (Sud Jutland) et après-midi à Odense (Fionie). La ville de Ribe (prononcer Ribé) a une place principale avec une cathédrale et un village viking retraçant la vie à l'époque: élevage de cochons, port, église, artisanat local... Des animations, comme le tir à l'arc, sont proposées au fil de la journée.


Odense, en Fionie, est une ville très dynamique du fait de l'attractivité étudiante entres autres. Cette ville est rattachée à Andersen. Pour 110DKK, vous avez un bracelet pour la journée: il vous permet de visiter 5 sites dont 3 sont liés à Andersen: musée et maisons où a vécu Andersen. 

Maison d'enfance d'Andersen

Un musée retrace la place du Danemark dans le commerce, notamment avec la Chine: Montergarden. C'est aussi l'évolution de la vie depuis les années 1800: l'agriculture, les objets du quotidien comme l'apparition du réfrigérateur.


Jour 4: Odense, le matin avec la visite du musée du rail: comptez deux bonnes heures pour avoir le temps de tout faire. Une zone est entièrement dédiée aux trains: à vapeur jusqu'à électrique. Une autre zone va aborder la technologie: les écrans de contrôles des accès aux quais, les panneaux, le travail d'entretien des voies de chemin de fer... Et enfin, pendant 5 minutes, un tour en petit train aux abords du musée.


Jour 4, mercredi après le déjeuner: visite de Roskilde, à 1h15 de route d'Odense, et dont le pont qui relie la Fionie et le Sjaelland est payant. Cette ville a un passé viking très important: un musée est entièrement consacré à cette partie de l'Histoire, entre reconstitutions de navires et explications archéologiques. Un guide papier est disponible en français. Comptez 130DKK par adulte.


Fondée en 1170, la cathédrale est classée au Patrimoine Mondial de l'UNESCO. La partie centrale, où nous pouvons nous recueillir, est gratuit. Pour visiter les annexes, il faut acheter un billet.


Prenons à présent la direction de Copenhague, à 35km à l'Est de Roskilde. Nous voilà à l'Est du pays, en  région de Sjaelland. Le pont d'accès est payant, contrairement aux autres ponts du Danemark. Profitez de la soirée pour vous détendre en ville. Attention cependant au stationnement: des zones existent, avec des tarifs différents (et donc plus ou moins chers).


Jour 5, jeudi: visite du DesignMuseet (110DKK par adulte), le musée du design danois. Il retrace, depuis 1800, l'évolution: de la mode, des intérieurs, des bijoux. L'ensemble avec un regard d'art contemporain. De l'influence japonaise est aussi à l'honneur. Comptez au moins 2 heures pour avoir suffisamment de temps d'apprécier le tour.


Du haut de la tour ronde (25DKK par adulte) vous profiterez d'un panorama à couper le souffle sur la ville. La montée ne se fait pas par des escaliers (sauf la phase finale d'une dizaine de marches) mais par une rampe circulaire.


Une promenade dans le parc Frederiskberg Have permet d'apprécier canards, cygnes et promeneurs entre arbres et étangs. Une parenthèse verte au milieu du brouhaha de la ville. Pourquoi ne pas enfiler ses baskets et entamer quelques boucles dans cette bulle de verdure?


Le centre-ville ne manque pas de magasins, dont Illum Bolighus: sur trois étages, retrouvez la décoration d'intérieur dernier cri, tendance danoise. Cuisine, luminaires, cosmétiques, chemises, dessous de verres: vous trouverez bien quelque chose?


Jours 6, vendredi. Deuxième journée complète à Copenhague ! Un passage par la statue de la petite sirène, qui en soit est vraiment petite (et fait face à un certain flux de touristes pour se prendre en photo). Le matin, il est fort probable qu'il y ait un contre-jour, je vous recommande d'y aller en milieu de journée, voire en milieu d'après-midi.


Tout d'abord le Nationalmuseet (75DKK par adulte), retrace l'histoire dans ses grandes largeurs: l'âge de bronze, l'esclavagisme dans certaines îles des Caraïbes, le cosplay, l'Asie... Nous croisons des costumes, des reconstitutions d'un magasin de grande surface, des maisons de poupées... Vous trouverez forcément une salle qui fera écho en vous !


Pour lire tous les panneaux et visiter toutes les salles: comptez 3 à 4 heures. En 2 heures, vous aurez déjà à un très bon aperçu et vous vous imprégnerez de l'ambiance de chaque zone. Il y a bien sûr, comme tout musée, le passage par la boutique.


Profitez de l'après-midi pour flâner dans les rues. Magasin Du Nord, sorte de Galerie Lafayette, vous accueille sur plusieurs étages dans différents univers: cosmétiques, sacs à main, chemises pour hommes, jouets pour enfants... Il y a aussi Illum Bolighus, déco danoise et linge des maison sur trois étages.


Faites une parenthèse au marché Torvehallerne, ouvert toute la semaine le plus souvent de 10h à 20h: produits frais, et stands pour vous restaurez, jalonneront votre passage. Fromages, pâtisseries, viandes, poissons, fleurs, alimentation africaine... Vous trouverez des senteurs, goûts et couleurs d'ici et d'ailleurs.


Jour 8, samedi, retour en France. La traversée, avec un bateau Scandlines, entre Radby (Danemark) et Puttgarden (Allemagne), et ensuite en voiture jusqu'à chez soi. Pour une voiture type C3 / C4 avec 2 passagers, il faut compter 660DKK (ce qui donne une idée en fonction de la taille de la voiture et du nombre de voyageurs). Profitez de la traversée pour faire un tour sur le pont et dans les boutiques Duty Free, vous avez 45 minutes devant vous.


L'alimentation danoise est très axée porc, boeuf et poisson. La bière est une institution assez importante. Attention cependant: les danois dinent tôt ! Les restaurants servent souvent de 19h à 21h30.


Concernant les paiements, les cartes bancaires sont largement acceptées dans les établissements. Les distributeurs automatiques sont également très répandus. En moyenne, pour un repas, vous comptez pour deux entre 300 et 550DKK, plats et boissons. Les pourboires sont inclus dans les notes de taxi et restaurants.

Ribe by night

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire