Sorties

Edito Novembre 2018

La fin d'année sonne à grands pas, dans moins de deux mois les fêtes sont là ! Un coup de froid s'abat sur le pays: un plaid, un thé, son chat et un bon livre ou une série télé. Continuons le sport, avec le bon équipement (Guillaume Néry / Teddy Riner / Rich Roll... vous trouverez bien un coach !).

jeudi 20 septembre 2018

Martin Fourcade: mon rêve d'or et de neige

Athlète français le plus médaillé des J.O, recordman du nombre de victoires au classement générale de la Coupe du monde et de celles remportées en une seule saison, Martin Fourcade est, à 29ans, une légende mondiale du biathlon et l'un des plus grands champions du sport français. Des Pyrénées de sa jeunesse, aux Alpes où il s'est perfectionné sur les traces de son frère, du Jura où seul face à son destin il s'est révélé à lui-même et aux autres jusqu'à l'adrénaline des J.O de Vancouver et au triomphe de ceux de Sotchi, Martin Fourcade revient en détail sur son incroyable parcours.


Le parcours d'un sportif dont le talent a été détecté tôt: après s'être fait remarqué en sport en cours, il ira dans la branche sport-études (Villard-de-lans) et le Pôle Espoir. Martin Fourcade se plaît dans plusieurs disciplines, mais son choix partira vers la glisse.

Complicité et rivalité avec son frère aîné Simon, la mononucléose et le dilemme du repos ou sport, Globe de Cristal, J.O., le changement d'entraîneur après dix ans, devenir papa: Martin Fourcade partage ses moments de joies et de doutes. Les anecdotes jalonnent le livre, avec une pointe d'humour:
"(...) dans le Jura, la météo n'est pas toujours très stable (...) je me souviens d'une fois où nous sommes partis pour une centaine de bornes autour du lac de Joux malgré le froid et la pluie. Quand je suis rentré chez moi, j'avais les doigts gelés et je n'arrivais plus à enlever mon casque. Je me suis douché avec..."
"(...) préférant noyer notre chagrin dans le fast-food sponsor du CIO que nous avions évité jusque-là, comme tous les sportifs consciencieux. Nous n'avons pas d'autre choix pour nous abîmer: l'alcool est interdit au village olympique et picoler est de toute façon trop éloigné de notre mode de vie... Et le pire, c'est qu'il n'y a plus de McFlurry."

Martin Fourcade prend position contre le dopage, ce qui ne sera pas du goût de tout le monde: mais pourquoi ne pas parler du sport propre ? Nous avons droit à l’erreur, une première sanction sur quelques mois, laissons une seconde chance avant une sanction extrême en cas de récidive. Mais s’il s’agit bien d’une erreur: l’usage de certains produits ne peuvent être totalement innocents...

Il montre un homme, un être humain, qui est loin de la course à l'échalote: il aspirait à des choses, il a eu des coups durs, il a rebondit et a atteint ses buts, et cela lui suffit. "Contrairement à l'image que l'on a parfois de moi, je ne suis pas un cannibale avide de victoires, de trophées et de records. J'ai grandi avec des rêves que j'ai désormais réalisés".

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire