Sorties

Edito Novembre 2019

La Toussaint est passée, vous avez peut-être été en vacances et profité de lever le pied pour penser à vous. Nous nous tournons vers les préparatifs des cadeaux de Noël: les catalogues de cadeaux commencent à apparaître dans les boîtes aux lettres.

3/19/2019

"Un homme pressé" d'Hervé Mimran

Casting: Leïla Bekhti, Fabrice Luchini, Rebecca Marder, Igor Gotesman, Yves Jacques, Micha Lescot

En salles le 7 Novembre 2018

Alain est un homme d'affaires respecté et un orateur exceptionnel, il court après le temps au point qu'il y a très peu de place pour les loisirs et la famille. Jusqu'au jour où Alain est victime d'un AVC qui entraine chez lui de profonds troubles de la parole et de la mémoire. Jeanne, jeune orthophoniste, s'occupe de sa rééducation. Travail, patience: Jeanne et Alain vont apprendre à se connaître et à prendre le temps de vivre chacun à sa manière.


Un père de famille plutôt businessman qu'autre chose: il passe à côté de la vie de sa fille, qui a bien compris que de toute façon elle mènerait sa barque dans son coin. Mais la vie réserve des surprises et oblige parfois à lever le pied. L'équipe médicale à l'humour décapant va détourner les problèmes d'orthophonie d'Alain pour l'accompagner, mais aussi pour créer du lien entre chaque membre médical.


Un film qui mêle drame sans tomber dans du mélodrame grâce à l'humour et à des personnes battantes qui ont de l'énergie à revendre pour aider les patients à remonter la pente. L'AVC est bien sûr vu comme une maladie, certaines patologies sont lourdes et avec peu d'espoir, mais Alain peut, grâce à sa très probable rémission, donner de l'espoir aux autres. Grâce à cet accident médical, il a ici l'opportunité de se recentrer sur autre chose que la carrière et sa personne.

Il faut parfois sortir de ses méthodes de rééducation, en fonction de son interlocuteur: l'énergumène taciturne borné qu'est Alain au collègue qui tente avec ses blagues touchantes de séduire quelqu'un. Après tout, ce n'est qu'élocance: Alain face à son bureau et en conférence de presse sans oublier l'orthophoniste, la fille qui prépare un concours oral, l'orthophoniste qui répare les mots mais ne trouve pas les siens pour sa propre famille... Au final, Alain va vouloir tendre la main à sa thérapeute, et ce grâce à la randonnée de Compostelle: eh oui il peut y avoir des miracles parfois.

Un mélange de remise en question et de légèreté: le dynamisme de l'un va bousculer l'autre, un entêtement peut être bon mais tous ne se valent pas. Trébucher jusqu'à toucher le fond, sans tomber dans du glauque maladif mais en parlant sans tabou de la maladie. Un juste équilibre.

A voir: pour une synergie d'acteurs qui apportent des touches personnelles aux rôles (l'énergie de Fabrice Luchini ou encore le féminin masculin de Leïla Bekhti), des phrases que l'on se prend à déchiffrer et que même les médecins retournent avec malice

A zapper: si ça sent trop le médical à vos yeux, si le côté chute de très haut pour recevoir une leçon de vie vous passe au-dessus de la tête

3/14/2019

"Chien-Loup" de Serge Joncour

L'idée de passer tout l'été coupés du monde angoissait Franck mais enchantait Lise, alors Franck avait accepté, un peu à contrecoeur et beaucoup par amour, de louer dans le Lot cette maison absente de toutes les carte et privée de tout réseau. L'annonce parlait d'un gîte perdu au milieu des collines, de calme et de paix. Mais pas du passé sanglant de cet endroit que personne n'habitait plus et qui avait abrité un dompteur allemand et ses fauves pendant la Première Guerre Mondiale. Et pas non plus de ce chien sans collier, chien ou loup, qui s'est imposé au couple dès le premier soir et qui semblait chercher un maître.


Une découverte grâce à la bibliothèque où je me rends régulièrement et je ne suis pas du tout déçue de cette lecture, je dirais même qu'il s'agit d'un coup de coeur littéraire. Le résumé a attiré mon attention: le couple a l'air solide tout en gardant chacun ses convictions de vie, ce qui annonce un roman assez riche en liens et révélations personnelles, avec un parallèle intriguant avec la guerre de 1914-18.

Un couple végétarien, madame essaye de supprimer les produits laitiers mais ni l'un ni l'autre ne mange viande, poisson ni oeufs. La maladie a poussé Lise à rejeter au maximum tout ce qui a attrait aux ondes: alors ce gîte coupé de tout est l'idéal. D'autant plus pour la peinture et le yoga. Mais monsieur est beaucoup moins enthousiaste: toujours le téléphone rivé dans la main à lire ses mails ou envoyer un texto ou faire un tour sur les réseaux sociaux. A priori un couple au mode de vie et aux aspirations très opposées mais toujours ensemble après des années de vie commune.

Le silence est assourdissant. Le peu de choix en matière de magasins d'alimentation, et l'éloignement de toute vie, apparaît vite comme une exaltation ou un repoussoir selon le personnage: l'évidence pour madame ou monsieur, à chercher ce qui est le plus naturel et s'est imposé déjà à la vile n'attend que d'être confirmé.

Qui de l'animal ou de l'Homme va dompter l'environnement ambiant? Qui est le plus animal entre le chien et l'Homme? Ce chien surgit de nul part, sans collier et ne répond à aucun nom que le couple veut lui donner: malgré les réflexes que tout le monde a vis-à-vis d'un animal, celui-ci se montrera énormément réfractaire. La chasse, la bestialité sont les stimuli. Comme le passé de cette région, comme de nombreuses autres régions, a subit le sort d'affrontements humains.

Serge Joncour alerte 1914-1915 avec l'année 2017: au fur et à mesure que l'histoire du village avance dans la guerre avec son dompteur allemand et ses fauves, plus le couple s'ouvre à l'ambiance nature et profondément peu rassurante de l'isolement de leur maison au lourd passé. Les deux histoires avancent et semblent être calquées, à cent ans d'écart.

3/11/2019

"1Q84 livre 3: Octobre - Décembre" d'Haruki Murakami

Sous la double lune de 1Q84, le temps s'accélère et les vérités se confondent. Le détective Ushikawa s'invite, entre révélation et menace, sur la trace d'Aomamé et Tengo, en passant par la Safe House. Sans oublier qu'Aomamé et Tengo sont sur le point de dénouer ce qui se passe dans cette dimension...


La secte religieuse commence à se fissurer: les sbires sont aux abois, et sont prêts à tout pour mettre la main sur les responsables du dérèglement des Voix et surtout qui a attenté à la vie du Leader. Les Little People perdent un allié de poids et essayent d'en construire un neuf pour reprendre pied. Un père décède en emportant avec lui un secret de filiation. Des vies s'en vont pour qu'une nouvelle se prépare à arriver: quel est le lien possible?

La retenue japonaise est belle et bien là. Un deuil? Un doute? Exprimer un désaccord profond? Le recul. Ne rien laisser paraître. Un visage de marbre et dompter ses émotions. Tout est transcendé. Seul lors des interrogatoires révèlent de la violence, mais aucune once de regrets quel que soit le côté de l'évènement: une vague question sur le pourquoi avoir mérité cela, en cinq lignes, et la vie reprend son cours.

La distance avec les Little People reste constante, et fidèle avec les deux précédents romans: nous ne savons pas vraiment de qui il retourne mais nous comprenons leur mode de communication. Ils sont là mais les humains sont les outils de leur existence: sans humains, ils ne peuvent avoir de voix et n'ont pas de portail d'accès à la Terre. Nous sommes eux: nos actions, nos paroles sont pour eux. Ils n'ont pas besoin d'être plus matérialisés ou dématérialisés: ils vivent par nous. Ils ont leur propre façon d'approuver et de désapprouver: la météo par exemple. Comme si les divinités et le commun des mortels ne faisaient qu'un.

3/10/2019

"Le mystère Henri Pick" de Rémi Bezançon

Casting: Camille Cottin, Fabrice Luchini, Alice Isaaz, Bastien Bouillon, Josiane Stoléru, Astrid Whettnall, Marc Fraize

En salles le 6 Mars 2019

Dans une bibliothèque de Crozon, Bretagne, une jeune éditrice découvre un manuscrit extraordinaire qu'elle décide de publier. Ce roman devient un best-seller dans les librairies. Mais son auteur, Henri Pick, simple pizzaïolo breton décédé deux ans plus tôt, n'aurait jamais écrit autre chose que ses listes de courses. Persuadé d'avoir affaire à une imposture, un critique littéraire décide de mener l'enquête avec l'aide plutôt inattendue de la fille d'Henri Pick.


Basé sur le roman de David Foenkinos, pour la parenthèse premier roman de l'auteur que j'ai lu, voici Daphné Nespresso, éditrice junior, avec Frédéric Koska, son amoureux qui a du mal à percer dans le milieu littéraire, en week-end en amoureux dans la famille à Crozon. En discutant avec le patriarche, elle apprend que Crozon a une bibliothèque plutôt hors du commun: une section entière dédiée aux rebuts de la littérature, des romans refusés par les maisons d'éditions. La curiosité va la faire dénicher un roman d'Henri Pick...


Ce phénomène va arriver parmi les lectures de Jean-Michel Rouche, critique littéraire qui anime chaque semaine son émission télévisée avec des intervenants. Et pour une fois l'intervention de la veuve Pick et de Daphné Nespresso va tourner au vinaigre. Enfin, c'est surtout du vinaigre pour la famille mais une aubaine pour Rouche, viré de sa propre émission, pour continuer de baigner dans le monde littéraire: après tout, Rouche a perdu son emploi et sa femme dans la foulée par ailleurs, il ne va tout de même pas passer à côté de l'occasion de devenir enquêteur littéraire !


Nous pouvons très bien nous demander pourquoi un pizzaïolo, n'ayant à priori jamais écrit autre chose que des listes de courses, n'aurait pu écrire un roman. Est-ce que l'écriture est réservée à une certaine partie de la population? Dans cette lancée, pourquoi justement ne pas proposer quelques étagères avec les histoires non publiées : cela permet de sortir des sentiers battus des romans bien lisses, bien remaniés à la virgule près.

Habitué à faire la différence entre un premier roman et un autre jet, Rouche trouve le roman presque trop parfait pour un inconnu, pizzaïolo ou non, d'où qu'il soit. Pour maîtriser le sujet, l'enquête va suivre un court tout à fait normal: la bibliothèque de Crozon, la famille, la muse ayant pu inspirer l'histoire, les auteurs russes, les russophiles proches d'Henri Pick... Et à vrai dire, plus il creuse, plus il s'enfonce.


Nous avons la famille, surprise de ce talent littéraire, mais qui voudrait profiter de cet évènement. La pizzeria de feu Henri Pick devient le sujet d'un regain d'activité, mais devenue une crêperie, il a fallu que le gérant rajoute des pizzas et organise la visite du bureau de l'ancien gérant. Le responsable du cimetière voit une fréquentation de la tombe d'Henri Pick. La bibliothèque reçoit des stagiaires de maisons d'éditions pour des lectures au cas où il y aurait une autre pépite. A sa mesure, chacun espère surfer sur le phénomène. Et dans tout ça, Jean-Michel Rouche veut faire aboutir sa vendetta littéraire: mettre en avant un roman oui, mais à quel prix? Faut-il laisser profiter tout le monde de la tornade Pick, peu importe qui a écrit l'histoire, ou simplement connaître soi-même le fin mot de l'auteur véritable et laisser cette information dormir dans sa seule tête?


A voir: si vous avez beaucoup apprécié le roman, que vous n'ayez pas lu le roman, pour les paysages bretons

A zapper: si vous préférez aller à Crozon, si rien ne vaut un roman en version papier et non pas en images

3/06/2019

"Le chant du loup" d'Antonin Baudry

Casting: Omar Sy, François Civil, Reda Kareb, Mathieu Kassovitz, Paula Beer, Etienne Guillou-Kervern, Nicolas Van Beveren, Damien Bonnard

En salles le 20 Février 2019

Chanteraide a le don de reconnaître chaque son qu'il entend: à bord d'un sous-marin, il est l'Oreille d'Or. Réputé infaillible, il commet cependant une erreur qui met l'équipage en danger de mort, et retrouver la confiance de ses camarades n'est pas une mince affaire. Tandis qu'une menace de guerre nucléaire est là, Chanteraide va faire parti des rouages pour empêcher l'engrenage vers une guerre mondiale.


Une simple sortie en mer, de plusieurs semaines tout de même, se passait bien jusqu'à une erreur d'analyse: "un cachalot malade" pour tenter de tourner en dérision la première analyse potentiellement erronée, mais la deuxième apparition du "cachalot malade" va confirmer la première annonce déroutante et mettre en péril le sous-marin. Sauf qu'il n'est pas censé avoir de sous-marin à quatre pales ! Et pourtant, cela pourrait être bien possible si le bâtiment d'il y a quelques années n'a pas été détruit, à moins qu'il ne s'agisse d'un drone?


Une bombe est lâchée, deux sous-marins français sont lancés en riposte. Sauf qu'à partir du moment où un bâtiment a accepté un ordre et s'est effacé en mer, il est injoignable et doit continuer selon le premier ordre donné: aucun contre-ordre ne peut les joindre et l'équipage ne doit pas accepter le contre-ordre de crainte que les généraux aient été corrompus... Sauf qu'il s'avère que l'origine de la bombe fait douter et il faut arrêter la mission... Une course contre la montre se lance, toutes les solutions sont alors mises sur la table et envisagées.


Jusqu'où aller pour empêcher le lancement d'une bombe? Surtout lorsque l'équipe du sous-marin est en parti des collègues avec qui nous avons travaillé, qui sont donc considérés comme proches: lorsque l'on passe des semaines ensemble, cela créée forcément des liens, et envisager toutes les alternatives possibles cela est très difficile, même lorsque l'on est dans l'armée. L'être humain entre en ligne de mire, ce n'est pas simplement intercepter un simple sous-marin.


Une atmosphère masculine concernant les sous-marins en mission, quelques femmes en commandement à terre: quelque soi le milieu, les relations sont profondes et basées sur l'écoute et la confiance. Prendre une décisions en quelques secondes, tracer l'intraçable, donner un contre-ordre que l'on sait qu'il sera refusé, les sons et les oreilles pour choisir un cap. "Le chant du loup" alterne silences et courir.

Savoir écouter passe par le dialogue avec les collègues en dehors des ordres en mission, mais aussi être attentif aux sons dans l'eau: un sous-marin ne peut remonter en surface en un claquement de doigt, il faut savoir quand passer en silencieux et quand faire du bruit...


A voir: pas besoin de courir dans tous les sens pour devoir prendre une décision il faut parfois le silence

A zapper: si l'ambiance testostérone en vase clos sous l'eau ne vous tente pas du tout

3/05/2019

Circuit dans l'Est de la France

La France compte de nombreuses pépites culturelles. En quatre jours, je vous propose: Escolive-Sainte-Camille, Riquewirh, Colmar, Strasbourg et Reims. Bienvenue dans la région des cigognes, des vins de Champagne et des maisons colorées ! Ce périple vous est proposé ici en quatre jours.

Cigogne à Riquewirh

Dans l'alliance vie chez l'habitant, calme et gastronomie, j'ai nommé le Domaine Borgnat à Escolives-Sainte-Camille (à une dizaine de kilomètres d'Auxerre). Gîte et table d'hôte autour de l'oenotourisme, la visite des caves est suivie d'une dégustation: nous découvrons des vins blancs, rosés et rouges du domaine ainsi que la moutarde de Dijon "Edmond Fallot".  Bourgogne Aligoté, chardonnay ou encore pinot noir: selon les récoltes (caprices de la météo), vous (re)découvrirez les vins de Bourgogne. Le dîner est préparé selon les produits du moment, n'oubliez pas de préciser si vous avez un régime particulier (végétarien etc.).


Prenons la route pour Riquewirh, à environ deux heures de voiture. Pour le côté shopping, vous y trouverez la boutique La féérie de Noël, qui propose toute l'année des objets de décorations autour de Noël. Flânez au fil des ruelles aux habitations colorées, dès que vous sortez de la ville vous faites face à des coteaux de vignes.

Riquewirh

A une vingtaine de minutes en voiture, nous voici à Colmar, dont l'ambiance rappelle un peu Venise, mais dans la version couleurs de l'Alsace. Les habitations à colombages sont colorées, les canaux viennent contraster les zones piétonnes et véhiculées: un mélange d'atmosphères avec beaucoup de charme.

Colmar

La cathédrale en plein centre n'oublie pas ses vitraux et son orgue majestueux. Et bien sur un canal qui coule juste à côté, les boutiques de souvenirs qui proposent des peluches cigognes ou des pâtisseries locales.


A environ une heure de route, nous arrivons à Strasbourg. Privilégiez un hébergement en centre-ville pour profiter de la ville à pied ou à vélo : le stationnement est facilité par de grands parkings souterrains, par forfaits courte et longue durée.

Cathédrale de Strasbourg, vue de nuit

En dehors du centre européen, nous avons les monuments de caractères. L'accès à la cathédrale est ouverte à tout public, avec bien sûr le respect du silence des lieux. N'oubliez pas de prendre votre billet (entre 11h30 et 12h par l'entrée latérale) pour accéder à une présentation de l'horloge astronomique: la vidéo dure 20 minutes environ, et à 12h30 vous assisterez au mécanisme en fonctionnement.

Horloge astronomique, cathédrale de Strasbourg

Baladez-vous ensuite dans la petite France, quartier marqué par des canaux et écluses. Au détour des ruelles, nous découvrons quelques anecdotes notamment les bains et l'organisation hydraulique. Le quartier est très agréable pour y prendre un repas.

La petite France, à Strasbourg

Pour terminer, nous prenons la direction de Reims (à environ 280km de Strasbourg): beaucoup d'hébergements sont dans un rayon de 10 à 15 minutes à pied du coeur de ville avec des parkings à proximité. Reims, cette ville dont la cathédrale a fait la renommée pour les couronnements des Rois de France. Nous y admirons les vitraux ainsi que l'orgue.

Cathédrale de Reims

A côté de la cathédrale, prenez un moment pour visiter le palais de Tau, ancien lieu de vie de l'Archevêché et découvrez un autre regard sur l'Histoire de France depuis Clovis (et même avant). Un mélange d'histoire et de religions, avec des parties de la cathédrales récupérées suite à des destructions partielles du bâtiment. Qu'est-ce que vraiment une cathédrale? Pourquoi tous les rois de France n'ont-ils pas été intronisés à Reims?

Palais de Tau

Côté gastronomie, en dehors de la choucroute (déclinée très souvent avec viande et avec poisson), nous avons les pâtes d'Alsace: spaetzle. Côté fromages, nous ne sommes pas en restes avec notamment le munster, la proximité des Vosges permet aussi de goûter certains fromages montagnards. Quant aux pâtisseries, le kouglof n'est pas à présenter: pourquoi ne pas repartir avec le moule, décoré?

Spätzle aux champignons

Parce que la gastronomie n'est pas que dans l'assiette: c'est aussi au coin de chaque rue. Voici donc le théâtre de la choucrouterie. Mais il n'y a de choucroute que le nom: en regardant sur internet, j'ai appris que ce théâtre propose une ambiance cabaret et des dîners spectacles.

Strasbourg

3/02/2019

"Dolmen 3: la dernière malédiction" de Nicole Jamet et Marie-Anne Le Pezennec

Le retour de Marie Kermeur, seule et enceinte, sur son île natale, réveille la malédiction. Des enfants disparaissent, des revenants: un mystérieux projet se trame et est sur le point de se réaliser... Tensions de couples, disparitions de nourrissons, dolmens frappées par la foudre: Lands'en est à nouveau au coeur de phénomènes inexplicables !


Après l'Irlande, l'opus des oubliés de Killmore, un mariage houleux, Marie décide de revenir à Lands'en et s'isole seule sur un phare, ce qui n'est pas du goût de tout le monde. Alors qu'ils pleuraient du sang dans le premier roman, cette fois les menhirs se retrouvent frappés par la foudre alors que la météo est dégagée. Qu'est-ce qui attend à nouveau l'île? A peu de choses près, les disparitions correspondent à un évènement survenus des décennies plus tôt... Sans oublier les rancoeurs, toujours présentes, entre les membres de la famille... Est-ce que l'île pourra être calme?

Un groupuscule digne des Illuminati (la version bretonne pour le coup) sévit malgré l'énergie des policiers pour l'empêcher. La violence de chaque partie montre une volonté de suprématie. L'opportunité de perpétuer le groupe secret, vouloir le démanteler. Superstition face à esprit cartésien: la formule qui a été vraie pour les deux premiers roman est à nouveau présente pour cet ultime dénouement.

On ne refait pas les décors bretons: menhirs, landes frappées par les intempéries, mer houleuse, le port, le bar du coin... Aucun risque d'être perdu dans une dimension digne d'une histoire de science fiction: juste les légendes et superstitions. Le lecteur se plonge aisément dans cette atmosphère réaliste encrée dans les traditions bretonnes, sans oublier quelques touches clichés "que vais-je devenir: crêpier ou pêcheur de tourteaux?" qui font volontiers sourire.